Horaires du Cabinet
du Lundi au Vendredide 8h30 à 20h00
le Samedide 8h30 à 13h30
Horaires du Secrétariat
du Lundi au Vendredide 8h30 à 20h00
le Samedide 8h30 à 13h30
Plan
Comment accéder au Cabinet ?

EN VOITURE :

- Parking gratuit à proximité immédiate.

- Place de parking au pied de l'immeuble pour les PMR.

_________________________________

EN BUS :

- Station GAUDI (à 200m) : Lignes 439, 440, 455, 456, 467, 468.

- Station VILLAROY (en face du Technocentre Renault, à 350m) : 439, 440, 455, 456, 465, 467, 468.

_________________________________

EN TRAIN :

- Gare de Versailles puis BUS.

- Gare de Saint Quentin en Yvelines puis BUS.

Actualité Facebook

A quoi correspondent les fameux ligaments dont on parle tant au moment de la grossesse ?

Les ligaments dont on parle dans cette situation, correspondent à des attaches reliant l’utérus au bassin, le sacrum plus précisément. On les nomme ligaments utéro-sacrés.

Sachez que ces ligaments sont inclus dans un système bien plus large d’attaches. On appelle ce système : "Lames Sacro-Recto-Génito-Vésico-Pubiennes".

Ces attaches relient l’avant du bassin (au niveau de la symphyse pubienne) jusqu’à l’arrière du bassin (au niveau du sacrum), tout en contenant la vessie, le vagin et l’utérus ainsi que le rectum ! Tout ça !

Ces systèmes d’attaches fonctionnent exactement comme les rênes d’un cheval.

En cas de tension trop importante d’un côté, l’utérus et/ou le bassin pourront être déviés sur un côté et provoquer ainsi des tensions dans le bas du dos, dans la zone de bassin ou de lombaires provoquant ainsi une lombalgie.

Il est donc impératif de faire vérifier l’état de ces ligaments après une grossesse ou un accouchement mais également après une opération (césarienne, hystérectomie ou toute autre opération du bas ventre ...).

Je vous remercie de votre intérêt pour cet article.

Je reste disponible pour répondre à vos questions si besoin.
Pour cela, cliquer sur : www.anthonyrousseau.fr/contact/formulaire-de-contact/

Cordialement.

M. ROUSSEAU Anthony
Ostéopathe à Guyancourt (78280)

Références des images d’illustration =

- slideplayer.fr/slide/10744745/37/images/4/La+Nutation-+CE+TOURNE-+Ligaments+Utéro-Sacrés.jpg

- www.bing.com/images/search?view=detailV2&ccid=dy3Xns0n&id=66F52273C69BBA6830CE43CB3016551958BBE13...

#ostéopathe #ostéopathie #guyancourt #bassin #ligaments #accouchement #grossesse #sacrum #lombalgie

Pour prendre rendez-vous en ostéopathie avec Anthony ROUSSEAU, Ostéopathe à Guyancourt (78280), veuillez cliquer sur : www.anthonyrousseau.fr
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

Le saviez-vous Mesdames ?

Suite à un #accouchement par #césarienne, il est fréquent que des #adhérences se créent au niveau de la zone de votre #cicatrice de césarienne. Voir l'image ci-jointe.

Toute intervention chirurgicale quelle qu'elle soit pourra amener à des adhérences du même type dans le ventre. Dans ce cas, l'ostéopathie viscérale est d'un intérêt certain afin de prévenir d'éventuels problèmes futurs !

Il est donc conseillé de consulter un #ostéopathe à distance de votre accouchement afin de vérifier s'il pourrait exister des adhérences et vérifier aussi si votre bassin et son contenu se sont bien remis en place comme il le fallait.

Merci de votre intérêt pour cette lecture.

Je reste disponible pour répondre à vos questions si besoin. Pour cela, il vous suffit de m'écrire sur : www.anthonyrousseau.fr/contact/formulaire-de-contact/

M. ROUSSEAU Anthony
Ostéopathe à Guyancourt (78280)

Prise de rendez-vous en ostéopathie à Guyancourt 24H/24 en vous connectant sur www.anthonyrousseau.fr

Références pour ces 2 images :

thumbs.dreamstime.com/z/baby-womb-model-educational-unborn-48987928.jpg

clemedicine.com/wp-content/uploads/2017/04/B9782294726811000034_f03-04-9782294726811.jpg

#ostéopathie #ostéopathe #guyancourt #césarienne #cicatrice #adhérences
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

1 mois

Rousseau Anthony, Ostéopathe à Guyancourt

L’#ostéopathie permet de traiter les douleurs au #coccyx.

En cas de #chute sur les fesses, le coccyx part généralement vers l’avant. S’ensuivent alors des douleurs en position assise et parfois même à la marche.

Que faire ?

.Dans un premier temps, vous pouvez consulter votre #médecin traitant afin qu’il vous prescrive une #radio du bassin et du coccyx. Ceci permettra de vérifier s’il existe une fracture, une luxation ou bien un simple déplacement du coccyx vers l’avant ou sur un côté.

.Ensuite, avec ou sans radio, vous pouvez consulter un #ostéopathe. Celui-ci réalisera des tests par abord extérieur pour vérifier si votre coccyx est correctement positionné.
Il pourra si nécessaire, le repositionner au moyen de techniques par abord extérieur. Les techniques internes ne sont pas automatiques ! De plus, il faut savoir que les techniques internes sont interdites pour les ostéopathes non médecins.

Les techniques par abord externe peuvent être aussi efficaces qu’une technique interne, en cas de déplacement simple de votre coccyx.

Je vous remercie de votre intérêt pour cet article.

Je reste disponible pour répondre à vos questions si besoin. Pour cela, cliquer sur : www.anthonyrousseau.fr/contact/formulaire-de-contact/

Cordialement.

M. ROUSSEAU Anthony
Ostéopathe à Guyancourt (78280)

Références des images d’illustration =

- darkdamian.files.wordpress.com/2010/01/coccyx.jpg
- i.ytimg.com/vi/3eI95wM1mM8/hqdefault.jpg

#ostéopathe #ostéopathie #guyancourt #chute #coccyx #médecin #radio

Pour prendre rendez-vous en ostéopathie avec Anthony ROUSSEAU, Ostéopathe à Guyancourt (78280), veuillez cliquer sur : www.anthonyrousseau.fr
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

La méralgie paresthésique correspond à une compression et/ou une irritation du nerf cutané latéral de cuisse au niveau de la colonne lombaire et/ou au niveau du bassin. Elle donne généralement des douleurs sur la partie latérale de la cuisse, à type de brûlures.

Voici les principaux facteurs pouvant amener au déclenchement d’une méralgie paresthésique :

– position assise prolongée (au travail, en voiture…).

– port de pantalons trop serrés et/ou port d’une ceinture trop serrée.

– surpoids.

– constipation.

– dysfonctionnements hormonaux et/ou dysfonctionnements du cycle menstruel.

Comme pour tous les autres motifs de consultation, l’ostéopathe réalisera un interrogatoire afin d’identifier le facteur qui aurait pu déclencher ou favoriser ces douleurs-là (jardinage la veille ? ports de charges ? douleurs existant au même moment que les règles ? notion de kyste ovarien ?). Ensuite, l’ostéopathe vous fera réaliser des tests afin de vérifier ce qui provoque les douleurs connues (tests pour le dos ? tests pour le bassin ? douleurs en lien avec le ventre ?). C’est suite à la synthèse de tout cela, que l’ostéopathe définira la suite à donner pour la prise en charge de votre méralgie paresthésique. Il pourra vous prendre en charge en ostéopathie ou bien, s’il le juge nécessaire vous réorienter vers votre médecin traitant afin qu’il vous prescrive des examens complémentaires et/ou des médicaments pour soulager vos douleurs.

 

– Tous droits réservés à ROUSSEAU Anthony, Ostéopathe à Guyancourt (78280) –

72 réponses à to “Prise en charge ostéopathique de la méralgie paresthésique”

  • bizos:

    Bonjour, puis je vous poser une question ? J’ai une meralgie qui serait lie non pas au port de vetements serres mais a l’habitude d,utiliser régulièrement une ceinture electrique pour faire des abdos. Je mets une intensite forte.y vroyez vous a cette cause ? L’irm lombairenormale et je n’ai pas mal au dos. Un osteopathe peut il me soulager en travaillant au niveau de l’arcade crurale ? En vous remerciant. Bizos

    • admin:

      Bonjour Madame,

      Concernant la méralgie paresthésique, le nerf peut effectivement être comprimé à proximité de l’arcade crurale. Il est également possible que la ceinture électrique utilisée pour muscler vos muscles abdominaux contribue à donner cette problématique de méralgie.

      Aussi un ostéopathe pourra vous prendre en charge pour votre méralgie. Il est tout à fait possible de travailler en ostéopathie le ligament inguinal (ou arcade crurale), je l’ai fait pas plus tard que ce matin chez une dame avec douleurs de lombaires et de bassin.

      Je reste disponible si vous désirez plus de détails.

      Cordialement.

      M. ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO

  • bizos:

    Merci beaucoup pour votre réponse!
    Qui me redonne courage, voyez l’heure je ne peux pas dormir tellement ça brûle !
    Je suis un peu loin du 78 pour venir vous consulter mais je vais m’adresser à un ostéopathe à proximité de chez moi. Les fabricants de ceinture type Slender**** devraient expliquer le risque de méralgie paresthésique en utilisant la ceinture à trop forte intensité (et je ne le faisais que deux fois/semaine ).
    S’ajoute à cela une autre hypothèse dans la mesure où je me suis faite faire des semelles orthopédiques (pour une petite inégalité des membres) et curieusement la méralgie a commencé 3 semaines après.
    Alors semelles? ceinture? la conjonction des deux?
    Vous pensez donc que, quelque soit la cause ce sera réversible? reste à savoir en combien de temps…
    En vous remerciant chaleureusement. bizos

    • admin:

      Oui, vous avez raison, la méralgie paresthésique peut être le cumul de plusieurs facteurs divers et variés.

      En cas de maintien des douleurs malgré un suivi en ostéopathique, je vous recommande de réaliser des examens complémentaires afin de vérifier si le Nerf Cutané Latéral de cuisse (qui donne la Méralgie Paresthésique : MP) pourrait être comprimée ailleurs qu’au niveau de l’arcade crurale. Dans ce cas-là, vous pourriez envisager de faire un examen complémentaire du rachis lombaire.

      Le surpoids et les dysfonctionnements lombaires sont un autre paramètre à ne pas négliger en cas de MP.

      Bonne continuation à vous !

      Cordialement.

      M. ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO

      • bizos:

        bonjour merci de nouveau pour votre réponse.
        pas de surpoids chez moi.
        j’ai fait une IRM lombaire sans particularité, en revanche j’ai été opérée d’une hernie inguinale il a 7 ans du même côte que la MP.
        j’ai pris rdv avec un de vos confrères près de chez moi, J’espère qu’il pourra me soulager. Merci et bonne journée. bizos

        • admin:

          Bonjour,

          Tant mieux si l’IRM lombaire est revenue normale. N’hésitez pas à la ramener à l’ostéopathe même si celle-ci est normale.

          N’hésitez pas à me donner un retour quant à l’évolution de vos douleurs de MP.

          Cordialement.

          M. ROUSSEAU Anthony
          Ostéopathe DO

  • bizos:

    Bonjour
    Je viens donner des nouvelles: j’ai vu l’ostéopathe hier. elle a trouvé des zones hypo-mobiles au niveau de la colonne vertébrale et du bassin et a travaillé dessus.
    Elle a aussi fait une manipulation où ma jambe douloureuse pend dans le vide , l’autre est en flexion.
    Aujourd’hui, j’ai super mal, ça brule +++ dans la fameuse zone « raquette ».
    Je suis très inquiète !
    Je dois la revoir dans 3 semaines. Tous les facteurs hypothétiques de compression (cf. nos échanges ci dessus) ont été retirés.
    un point qui m’a inquiétée: l’ostéopathe me dit n’avoir jamais eu des méralgies en consultation, que c’est super rare… Etait elle à l’aise du coup pour me manipuler ?
    Je ne doute pas de ses compétences mais quand je vois comment ca flambe aujourd’hui…j’ai peur
    Cordialement bizos

    • admin:

      Bonjour !

      La méralgie paresthésique est effectivement un motif de consultation assez rare. Il y en a peu en général, cela doit être le cas par la majorité des ostéopathes.

      Voyez quelle est l’évolution de votre symptomatologie.

      En cas de non amélioration de vos douleurs, peut-être serait-il judicieux de consulter un rhumatologue ?

      Cordialement.

      M. ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO

  • bizos:

    Re-bonjour
    J’ai pris rdv de ma propre initiative avec un rhumato que je vois dans 2 semaines. Pour infiltrer je suppose ? Je ne comprends pas bien que mon médecin généraliste ne m’ait pas adressée à un rhumato, je n’ai même pas de lettre pour elle. L’osteopathe que j’ai vue hier était tout à fait d’accord sur l’utilité de consulter en rhumatologie.
    C’est si rare que ca cette méralgie?
    La question que je me pose est « on s’en sort ou pas « ?
    Merci pour vos réponses 🙂
    Cordialement

    • admin:

      Vous avez bien fait !

      Vous en saurez peut-être un peu plus après votre rendez-vous en rhumatologie.

      Idem, n’hésitez pas à me donner un retour après ce rendez-vous là.

      Bonne continuation à vous !

      M. ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO

  • Christine L'HOSTIS:

    Oui meralgie semble être un mal tabou. Comment trouver un praticien apte à résoudre cette pathologie ? Cruralgie et meralgie est ce la même chose ? Merci de vôtre aide

    • admin:

      Bonjour,

      La méralgie paresthésique est assez rare en cabinet d’ostéopathie. Cela rend sa prise en charge d’autant moins évidente, puisqu’elle est peu rencontrée en cabinet.

      Comme pour l’autre patiente, je vous conseillerai de pouvoir faire le point avec votre médecin généraliste et surtout demander l’avis d’un RHUMATOLOGUE (compétent).

      Et pour répondre à votre question : la cruralgie et la méralgie paresthésique ne sont pas la même chose. La cruralgie est en lien avec une irritation et/ou compression du nerf fémoral qui chemine à la partie antérieure de la cuisse alors que la MP correspond à l’irritation et/ou la compression du nerf cutané latéral de la cuisse, ce qui amène donc plutôt à des douleurs sur le côté de la cuisse, à sa partie externe pour être plus précis.

      Je reste disponible si vous avez besoin de plus de détails.

      Cordialement.

      M. ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO

  • bizos:

    Bonjour Monsieur,

    Je vous donne des (mauvaises) nouvelles: la méralgie devient bilatérale depuis grosso modo 15 jours. C’est super discret de l’autre côté mais je sens des petites douleurs et paresthésies.
    Ca évoque quelque chose de particulier cette bilatéralité?
    Pour mémoire, ca avait commencé d’un côté 3 semaines après modification de semelles orthopédiques (que j’ai retirées début septembre). Preuve non faite pour les semelles.
    Il y avait aussi une hypothèse ceinture type Slender—- à trop forte intensité.
    Voilà maintenant 7 mois que j’ai cela, RDV rhumato la semaine prochaine. L’ostéopathe me dit qu’aucun résultat après deux séances, elle ne peut rien pour moi.
    J’aimerais bien avoir votre avis sur la bilatéralité, si ca renforce une hypothèse « posturale -semelles » ou pas.

    En vous remerciant de nouveau
    Cordialement

    • admin:

      Bonjour !

      Si les douleurs sont bilatérales, cela signifierait que la cause est lombaire, avec probablement un dysfonctionnement et/ou pincement au niveau de la zone lombaire moyenne, vers L2-L3 à peu près.

      Le port de semelles a dû contribuer à changer votre posture et à accentuer la problématique déjà existante pour les lombaires.

      Cela confirme également que le rhumatologue est intéressant à consulter.

      Bon courage pour la suite !

      Cordialement.

      M. ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO

  • bizos:

    Ah bon ?
    J’aurais plutôt eu envie de penser à une ceinture qui est serrée pareil à gauche et à droite et qui aurait comprimé de façon « équitable » les deux nerfs fémoro cutané de chaque côté.
    Je n’ai pas mal au dos.
    Mon irm lombaire est normale, comment peut on faire le diagnostic d’un problème lombaire dans ce cas?

    • admin:

      La compression des 2 nerfs est effectivement une possibilité surtout si les lombaires vont bien que les examens complémentaires des lombaires sont normaux.

      On admet généralement qu’un Nerf est sensible ou douloureux dès lors qu’il est irrité à 2 endroits différents : cela s’appelle la théorie du Double Crush Syndrome. Il peut donc exister plus d’un point d’irritation pour le Nerf de la MP.

  • bizos:

    je me pose la question de faire des km pour venir vous consulter.
    Est ce pertinent de le faire après avoir vu le rhumato (rdv le 11). Car venir avant c’est très court pour les RDV d’autant plus que je travaille.
    Vous semblez être le seul à connaître la méralgie !

    • admin:

      Je vous propose de voir ce que dira le rhumatologue que vous allez voir le 11 et de vérifier l’efficacité du traitement qu’il vous dispensera.

      En cas de non amélioration suite à sa prise en charge, nous pourrons toujours nous voir pour une consultation d’ostéopathie à Guyancourt !

      À quel endroit vous situez-vous d’un point de vue géographique ?

      Cordialement.

      M. ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO

  • bizos:

    Merci beaucoup
    Sceaux 92

  • bizos:

    Puis je me permettre une n ième question sans abuser de votre gentillesse ?

    En fait si je considère l’hypothèse « semelles », je me dis:
    – je mets des semelles inadaptées qui modifient un équilibre postural et un équilibre vertébral (même si je n’ai pas mal au dos)–> déclenchement de la méralgie. Ok
    – je retire mes semelles –> retour en arrière au niveau postural et vertébral et guérison?
    Mais pourquoi cela ne se passe t il pas comme cela ?
    Promis la prochaine question en consultation ! En espérant d’ici là que le rhumato ait pu faire un diagnostic et proposer un traitement QUI MARCHE…

    Merci encore
    bizos

    • admin:

      Malheureusement, une fois que le corps a subi un déséquilibre, il a du mal à se réadapter dans l’immédiat.

      C’est un peu comme une dispute : la dispute laisse des traces bien que la personne s’excuse peu de temps après celle-ci.

      Le corps est capable de s’adapter à un certain nombre de dérèglements jusqu’à ce que le dérèglement de trop fasse déborder le vase. Quand le vase est plein, cela déborde et il est difficile de revenir en arrière dans l’immédiat. Cela n’est pas irréversible, mais pour revenir en arrière, cela nécessite une prise en charge adéquate et du temps, pour bien identifier tous ces facteurs qui auraient amené le vase à déborder. Cela n’est pas simple mais en restant minutieux et méthodique, on se donne les meilleurs moyens d’y parvenir.

      Sceaux 92 : Cela reste possible même si je vous souhaite que vos douleurs soient définitivement améliorées suite à votre RDV avec le rhumatologue. La dernière fois, des patients sont venus depuis Ozoir La Ferrière !

      Cordialement.

      M. ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO

  • bizos:

    Bonjour
    Je reviens vers vous pour vous donner des nouvelles suite à la consultation d’un médecin rhumato.

    3 diagnostics possibles selon elle, je les cite dans l’ordre de vraisemblance selon elle:
    1. tendinopathie du moyen fessier.
    2. méralgie
    3. les deux ensemble !

    Je dois passer une échographie de la hanche pour voir
    – si on voit quelque part une compression du nerf fémoro-cutané
    – s’il y a une bursite.
    Elle a déjà vu un cas avec une inflammation telle (tendinite) qu’il y avait compression du nerf.
    Elle trouve que mes symptômes, leur circonstances de survenue, l’examen médical , sont plus en faveur d’une TMF. Et que les TMF sont parfois très atypiques…
    Voilà, j’en saurais plus une fois l’échographie faite, et comme çà, elle saura où faire l’infiltration !
    Merci encore pour votre écoute.
    cordialement
    bizos

  • Chailan S:

    Bonjour, c’est après des heures de recherche que je suis enfin arrivée sur votre page…Dans mon cas, je suis arrivée aux urgences début juillet dernier suite à un malaise vagal et une forte douleur à la cuisse droite.Apres 7 heures d attente,l interne a diagnostiqué une cruralgie.inflamatoires,sans succès.je me rends ensuite voir ma généraliste qui confirme la cruralgie et me redonne des anti inflammatoires,double dose,double durée…toujours sans succès…je fais ensuite un irm mi septembre qui infirme la cruralgie et détecte une tendinopathie cacilfiante avec bursite. Je consulte une rhumatologue qui me fai d abord une première infiltration à l aveugle avant les résultats de la deuxième irm après laquelle je subit une deuxième infiltration sous échographie. Échec.je retourne pour d autre raison voir ma généraliste qui maintient la cruralgie et souhaite faire une infiltration dans la colonne vertébrale.Or j ai déjà été opérée en 1990 d une hernie discale calcifiée L5S1. Étant désespérée, je consulte une autre rhumatologue à laquelle j’expose ma problématique et c’est à ce moment là qu elle pose un nouveau diagnostic,une meralgiie.comme j ai déjà eu 2 infiltrations et une opération, elle me donne un traitement de cortisone sur 15 jours. J en suis au troisième jours et pas de changement…Qu en pensez-vous?
    Un grand merci par avance pour votre retour…

    • admin:

      Bonjour Sabine !

      J’ai bien pris note de vos différentes informations. Pouvez-vous me préciser svp si vous faites allusion à une IRM de Hanche ou bien également à une IRM lombaire dans vos dires ?

      Concernant les infiltrations, j’ai cru comprendre qu’au moins une d’entre elles avait eu lieu au niveau de la tendinite de hanche ? Avez-vous été infiltrée pour le dos et si oui à quel étage lombaire ?

      Il est possible que la calcification (du muscle de la hanche) vienne gêner le passage du nerf. Quelle zone de votre cuisse droite est concernée pour vos douleurs(l’arrière ? l’extérieur ? le devant ?). J’ai déjà eu le cas d’une patiente pour qui la calcification avait été retirée par chirurgie au niveau de la hanche tout en sachant que cette calcification était vraiment très très importante (au moins 4 cm) ! L’opération est rarement indiquée pour ce type de problème, mais la calcification était vraiment trop importante.

      En cas de non amélioration, peut-être faudra-t’il envisager de voir un orthopédiste ?! Dans quelle région géographique vous situez-vous ?

      Cordialement.

      M. ROUSSEAU Anthony

      • Chailan S:

        Bonjour, un grand merci pour votre réponse. Pour être plus précise,il y a eu deux irm, des membres inférieurs et des lombaires, une radio du bassin et hier une radio des genoux. Les deux infiltrations ont eu lieu dans la hanche. La radio des genoux d hier à révélé une sub luxation rotulienne externe à gauche à 45°, alors que c est à la jambe droite que j ai mal…je dois passer un irm de la jambe gauche dans une semaine pour savoir s il y a un lipome…Moins de douleur à la tendinite au bout de 10 jours de cortisone mais emergence d une nouvelle douleur violente entre le coccyx et l ainé en marche et position assise. Plus j avance dans les investigations,plus la problématique semble se complexifier. Je réside en île de France.
        Merci une nouvelle fois pour votre éclairage. Cordialement

        • admin:

          Bien reçu ! Merci de votre retour.

          Pourquoi pas exclure une récidive pour le disque déjà opéré !

          J’ai un patient qui avait eu une nucleolyse pour son disque lombaire plusieurs années avant. Quand il est venu me voir, j’ai suspecté une douleur discale pour son bas du dos. Il ne m’a pas cru au début puis après revu son médecin généraliste et passé une IRM lombaire, ils ont vu un petit reste de matériel discal là où il avait déjà été opéré. Il est difficile d’enlever l’intégralité d’un disque.

          Je n’ai pas trop compris l’intérêt de faire une radio des genoux dans votre cas.

          Tant mieux si la cortisone vous soulage.

          Bonne continuation à vous.

          M. ROUSSEAU Anthony
          Ostéopathe DO

  • bizos:

    Bonjour

    je vous donne des nouvelles (mauvaises) depuis notre dernier échange qui date de 2 mois environ.
    J’ai les deux pathologies: tendinite et bursite du moyen fessier ET méralgie.
    Pour la tendinite j’ai été soignée avec kiné + infiltration hanche et ca va mieux.
    Pour la méralgie c’est la cata: soignée il y a 15j avec infiltration au niveau EIAS sans aucun résultat (test anesthésique positif).
    J’ai vu x fois l’osteo qui a chaque visite me remet le bassin en place mais ca ne tient jamais et ca n’a jamais amélioré la situation même dans le 3 ou 4 j qui suivent une consultation d’osteo.
    Je suis un peu désespérée me sentant dans une impasse, je crains que tout cela ne se termine au bloc opératoire.
    Mon dos a été regardé sous toutes les coutures par l’osteo et le rhumato: examen clinique, IRM, recherche de sd de Maigne, recherche cellulagie…tout ca est strictement normal.
    Pas de surpoids actuellement (en revanche j’ai perdu volontairement 15 kg avant que cela ne commence), pas de vêtements et ceinture serrées, pas de diabete, pas d’accident, bref pas de cause identifiable sauf peut être une modification de posture liée à l’amaigrissement et/ou des semelles que j’ai bien sur retirées.
    L’osteo me dit qu’il faut faire des étirement qui « ouvrent » la hanche type fentes. Je fais mes étirements plus ceux demandés pour la tendinite.
    J’ai des décharges électriques latérales en rafale c’est insupportable.
    Si vous pouviez me dire ce que vous pensez de ce cocktail de symptomes…
    En vous remerciant et en vous souhaitant une bonne Année

    • admin:

      Bonjour,

      Merci de me donner de vos nouvelles. Je vous remercie pour vos bons voeux et vous transmets à mon tour mes meilleurs vœux pour 2018.

      Tant mieux si la tendinite de hanche gauche a pu être améliorée par la kiné et l’infiltration. Au moins de ce côté-là, cela avance !

      Les douleurs de nerf sont parfois un peu + compliquées à rentrer dans l’ordre. En vous souhaitant de trouver une issue favorable pour la Méralgie Paresthésique comme cela a pu être le cas pour la tendinite de Hanche gauche !

      Est-ce que l’ostéopathe a vérifié, testé et/ou travaillé la zone rénale gauche ? En cas de perte de poids importante, il est admis qu’il puisse exister une perte de la graisse péri-rénale et cela peut engendrer un certain nombre de dérèglements + ou – forts.

      C’est une bonne idée pour les étirements, à poursuivre !

      Bon courage pour la suite.

      Cordialement.

      M. ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO

  • bizos:

    merci pour votre réponse j’etais en ligne !
    J’ai pris RDV le 20/02 avec vous.

  • bizos:

    pardon 20 janvier

  • ERIKA:

    Bonjour,

    Après des sortes de coups d’aiguilles dansle haut latéral de la cuisse, je me suis documentée sur internet et fini par comprendre que je souffrais probablement d’une Méralgie paresthésique. j’ai commecé par supprimé la ceinture serrée de mes pantalons et cela a soulagé un peu. la position assise agrave, alors que debout ça va tout de suite mieux. Le froid ou eau froide sur ma cuisse ameliore bcp . J’ai fini par consulter (alors que je n’avais plus mal) une rhumatologue rattachée à l’hopital Pitié Salpétrière à Paris qui m’a confirmé le diagnostique mais du coup elle a « relancé » les brulure et coups d’aiguille; elle m’a dit que ça pouvait se calmer de soi même et si ça perdurait elle me ferait une infiltration de cortisone écho- guidée. j’ai essayé de faire des exercices trouvés sur internet de mobilisation du nerf mais cela a relancé. La douleur est intermitente mais dès que l’on reprovoque le nerf ça repart…. Que pouvez vous me conseiller, peut être un exercice pour les lombaires (je n’ai pas mal aux lombaires) sinon les infiltrations fot elles mal, comment cela se passe t il? je me souviens que mon problème a commencé avec le fait que j’étais assise sur mon canapé avec les jambes pliées et mon ordinateur sur les genoux (quand je dis jambes pliées c’est un peu la position du rameur avec les pieds sur le canapé) merci par avance pour votre aide; j’ai consulté aussi un ostéopathe un jour où je ‘avais plaus mal (malheureusement ça a relancé aussi. je n’ai pas de chance car à chaque fois que j’ai consulté c’est tombé un jour où cela s’était calmé 🙁 et du coup ça a relancé… Bonne journée ERIKA

    • admin:

      Bonjour !

      Sauriez-vous me préciser svp quels tests réalisés par la rhumatologue ont redéclenché les douleurs ?

      De ce que j’ai compris, votre nerf n’aime pas être sollicité, car cela lui fait mal. Il est possible que la douleur finisse par disparaître spontanément comme c’était le cas avant de voir la rhumatologue, si on le laisse tranquille.

      Il faut voir qu’elle sera l’évolution spontanée de la douleur au repos, sans traitement particulier, il faut laisser la douleur s’estomper d’elle-même. Si la douleur perdure d’ici 3 semaines, il sera possible d’envisager cette infiltration écho-guidée que la rhumatologue vous proposait.

      Je vous souhaite bonne continuation.

      Cordialement.

      M. ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO

  • Botti Juliette:

    Bonjour,
    Quelle gentillesse et quel temps consacré aux pauvres ères égarés ds le dédale des rhumatologues, ostéo etc etc
    Bon jusque là on m’avait annoncé une cruralgie il y a environ 10 ans (injections etc) sans résultat bien sûr !!??diagnostiquée aujourd’hui MP !!! Va savoir !!! Prescription : fortes doses Gabapent j… vu les effets secondaires ce sera sans moi, je vais réessayer un peu Lyrica mais là encore, méfiance et sans grande conviction m »at-il semblé infiltration nerf fémoro-cutané D J’ai lu tt ce que vous indiquez, j’en déduis qu’ on ne peut espérer la voir disparaître.
    Merci pour votre attitude si compréhensive rarement rencontrée.

    • admin:

      Bonjour Juliette,

      Il est vrai que la MP n’est pas toujours simple à diagnostiquer et pas toujours simple à améliorer ou à faire disparaître. Mais il ne faut jamais dire jamais !

      Une de mes patientes m’a dit hier que sa MP, évoluait lentement mais sûrement vers l’amélioration.

      Bon courage à vous !

      Cordialement.

      M. ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO

  • Marina:

    Bonjour, je suis enceinte de 5 mois et souffre de méralgie et je voulais plus d’information sur l’infiltration car cela m’inquiète, est ce douloureux ? Et est ce sur que mes sensations au niveau de la jambe vont revenir ensuite ? Instantanément ou sous plusieurs jours. Merci par avance de votre retour.

    • admin:

      Bonjour Marina,

      Pour pouvoir vous répondre au mieux, merci de me préciser qui vous a diagnostiqué votre méralgie et par quel examen complémentaire l’a t’on su ?

      A quel endroit vous a-t-on conseillé d’aller pour vous faire infiltrer ?

      Merci d’avance pour vos réponses à venir.

      Cordialement.

      M. ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO

  • Peria:

    Bonjour

    J ai une meralgie parastesique depuis la première grossesse
    Il y a 5 ans. Pour la.première personne n avait trouvé un bon diagnostique.
    Je suis actuellement enceinte de mon deuxième enfant Et la douleur
    Revient de plus grande. Sachant qu’ à mon premier accouchement les douleurs
    Avaient disparues.
    J ai vu une ostéopathe qui m a manipulé. Résultat une réel soulagement
    Pour moi pendant 2 semaines seulement . Entre deux rdv y a t il possibilité de soulager la douleurs.
    Qui devient horrible et mél juste au touché matin midi soir.nuit?
    Merci de votre réponse.

    • admin:

      Bonjour Madame,

      Je vous conseille de revoir l’ostéopathe qui vous avait soulagée afin de voir si elle pourrait vous apaiser pendant votre grossesse.

      Cordialement.

      M. ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO

  • Edi:

    Bonjour
    J’ai un MP depuis 2 mois diagnostiquée par mon médecin qui me dit de faire un scanner abdominal. Je ne vois pas cette recommandation dans vos échanges.
    Puis je faire du hatha yoga ou il ne vaut mieux pas?
    Puis porter un sac à dos lourd ou cela est déconseillé ?
    Dois aer voir un ostéopathe ou plutôt rhumatologue ?
    Merci de vos conseils si précieux.
    Bien cordialement
    Edi

    • admin:

      Bonjour Edi,

      Il pourrait être intéressant de savoir pourquoi le Médecin préconise ce scanner abdominal. Il pourrait être intéressant de savoir ce qu’il souhaite rechercher ou démopntrer par cet examen. Je ne saurais pas vous dire pourquoi il vous a été prescrit. Même s’il faut savoir que le Nerf de la MP donne des rameaux nerveux au niveau péritonéal, c’est-à-dire au niveau abdominal.

      Concernant le Hatha Yoga, il est probable que le corps soit en capacité de réaliser certains mouvements et à l’inverse, il n’est pas improbable que certains puissent être plus difficiles à réaliser ou bien que certaines postures puissent gêner ou faire mal. Il pourrait être intéressant d’essyaer 1 séance pour voir ce que cela donne en sensations. En cas de doute, de gêne ou douleur, dans ce cas-là, il est plus sage de s’abstenir de faire la posture qui occassionne l’inconfort ou la douleur, sous peine de réveiller la MP ou de l’accentuer.

      Concernant les facteurs aggravants de la MP, c’est plutôt le port de vêtements trop serrés (ceintures, pantalons et le surpoids…) qui favorisent la MP. Le sac à dos lourd n’est pas focrément adapté pour votre dos. Ce n’est pas facile, mais il faut tenter de l’alléger autant que possible et bien le porter symétriquement des 2 côtés et bien veiller que le sac à dos ne tape pas dans les lombaires pendant la marche ou la course à pieds.

      Concernant votre MP, vous pouvez consulter en 1er lieu un ostéopathe et en cas de non amélioration, envisager de consulter un rhumatologue. Il n’est pas incompatible d’associer les 2. D’ailleurs, les patients souffrant de MP consultent généralement les 2 au cours de leur parcours de santé.

      A quel endroit vous situez-vous géographiquement ?

      Je reste disponible si vous avez besoin de plus de précisions.

      Bonne continuation à vous.

      Cordialement.

      M. ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO

    • admin:

      Bonjour Edi,

      Afin de pouvoir vous conseiller au mieux, pouvez-vous svp me donner plus de précisions en répondant aux questions suivantes :

      Quels soins vous avez eu jusqu’à maintenant pour votre MP ?

      Dans quelle zone géographique vous situez-vous ?

      Un rhumatologue pourrait être un bon compromis pour une MP.

      Existe-t-il un surpoids vous concernant ? Ou bien avez-vous déjà eu des opérations du bas ventre (appendicite ? Ovaires ? Utérus ? Côlon ?).

      De quel côté est votre MP ?

      Y-a-t’il eu un évènement qui aurait pu déclencher votre MP il y a 2 mois ?

      Merci de vos précisions à venir.

      Cordialement.

      M. ROUSSEAU Anthony

      Ostéopathe DO

      Retrouvez toute mon actualité sur : https://www.facebook.com/rousseauosteopathe/

  • Elise:

    Bonjour,

    J’ai 26 ans et je souffre de Meralgie Paresthesique depuis mes 20 ans. J’ai essayé beaucoup de choses pour remédier au problème : osthéo, semelles, infiltration, rebouteux…
    Je fais maintenant régulièrement des étirements, évite les pantalons trop serrés, j’ai investit dans une bonne chaise de bureau… rien n’y fait.

    Auriez-vous par hasard le contact d’un ostéopathe compétent pour ce genre de problème (en Bourgogne) ? Où une piste à me conseiller ?

    Merci d’avance !

    • admin:

      Bonjour Elise,

      Je vais me renseigner pour voir si un ostéopathe pourrait vous aider pour ce problème en Bourgogne.

      Pouvez-vous me préciser svp à quel endroit géographique vous vous situez exactement ?

      Merci de votre retour à venir.

      Cordialement.

      M. ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO

      Retrouvez toute mon actualité sur : https://www.facebook.com/rousseauosteopathe/

      • Elise:

        Bonjour,

        Je vous remercie pour votre rapide retour. J’habite en côte d’or près de Dijon.

        J’ai une jambe un peu plus courte que l’autre et un déséquilibre du bassin. 2 à 3 fois par an je vais voir un ostéo pour qu’il me remette le bassin en place. Mais visiblement ce n’est pas suffisant pour calmer mon problème. D’où ma recherche d’un spécialiste de la méralgie paresthesique si possible.

        Merci d’avance, bien cordialement

        Elise

        • admin:

          Bonjour Elise,

          Je vais me renseigner voir si je peux vous trouver 1 ostéopathe susceptible de pouvoir vous aider pour votre MP du côté de Dijon.

          Savez-vous à combien est évaluée votre inégalité de longueur pour vos membres inférieurs ?

          Avez-vous déjà vu 1 Podo-posturologue ou porté des semelles orthopédiques ?

          Je reviens vers vous dès que j’aurai les informations nécessaires.

          Bonne continuation à vous !

          Cdt.

          M. ROUSSEAU Anthony, Ostéopathe DO

          Retrouvez toute mon actualité ostéopathique sur : https://www.facebook.com/rousseauosteopathe/

        • admin:

          Bonsoir Elise !

          Je vous conseille de pouvoir consulter Côme DEVINANT, Ostéopathe à Messigny et Vantoux, près de Dijon.

          C’est un ostéopathe que j’ai formé en 2013 et qui a travaillé avec moi en cabinet de 2016 à 2017. C’est lui que je consultais quand j’avais besoin de voir 1 ostéopathe.

          Vous pouvez le trouver directement sur Doctolib via internet.

          Je reste disponible si nécessaire.

          Bonne continuation à vous.

          Cordialement.

          M. ROUSSEAU Anthony, Ostéopathe DO

          Retrouvez toute mon actualité ostéopathique sur : https://www.facebook.com/rousseauosteopathe/

          • Elise:

            Bonjour,

            Je vous remercie pour le nom de votre confère ! Je vais me renseigner.

            Pour répondre à votre question, je ne sais à combien est égalée mon inégalité de longueur. Oui il y a quelques années j’avais été voir le podologue (toujours dans l’optique de soigner la méralgie). J’ai porté des semelles plusieurs mois, mais sans amélioration notable j’avoue que j’ai laissé tomber…

            Bien cordialement

            Elise

          • admin:

            Très bien !

            Merci de votre retour. Vous pourrez voir avec Côme DEVINANT s’il vous préconise quelque chose concernant cette inégalité de longueur.

            Bonne continuation à vous !

            Cordialement.

            M. ROUSSEAU Anthony, Ostéopathe DO

            Retrouvez toute mon actualité sur : https://www.facebook.com/rousseauosteopathe/

  • Philippe:

    Bonjour, Je rejoins le fil de discussion pour un problème similaire à savoir des troubles de la sensibilité au toucher sur le dessus et le côté extérieur de la cuisse droite qui me fait penser, en vous lisant, à une MP. Pas de douleur insupportable, juste une sensation de fourmillements diffus et permanents et une sensation différente au toucher par rapport à l’autre cuisse. Ce problème est concomitant à un problème de douleurs modérée au niveau des lombaires, douleurs plus ou moins continues, depuis plus d’un mois qui m’a amener à passer une IRM du rachis lombaire.
    Je vous communique les résultats : ( un peu long je m’en excuse ? )
    > Pas d’étroitesse canalAIRE constitutionnelle
    > Pas d’anomalie de hauteur des corps vertébraux.
    > Intégrité du cône terminal et du cul de sac dural.
    > Arthrose dorso lombaire étagé, discale et zygapophysaire :
    * Pincements discaux T11-T12-, L1-L2, L2-L3, L4-L5 et L5-S1 avec remaniements inflammatoires MODIC I à ces différents étages, prédominant en L1-L2; on note aussi un hypo signal discal central en L1-L2 et dans une moindre mesure en L5-S1 témoignant de probables calcifications discales d’hydroxy-apatite
    * Aux étages thoraciques et lombaires hauts, absence de débors discal significatif
    * En L4-L5, débord discal circonférentiel avec minime protrusion discale focale postéro-médiane
    * Discret anthérossithésis L4-L5 dégénératif
    * En L5-S1, déborde discal circonférentiel sans protrusion focale
    > il s’y associe une arthrose zygapophysaire bilatérale, intéressant les deux derniers étages lombaires, prédominant à gauche en L5-S1
    > Enfin en T10-T11 gauche on note un oedème osseux de la région costo-vertébrale gauche en rapport avec une arthrose costo-vertébrale oedemateuse, sans lésion osseuse
    > Pas de rétrécissement canalise ou foraminal significatif
    > Signal normal de l’os sous-chondral des articulations sacro-iliaques et coxofémorales

    J’ajouterai pour finir que j’ai 60ans, plutôt sportif ( musculation et natation plusieurs fois par semaine depuis 20 ans ), une séance de yoga par semaine et sans surcharge pondérale.

    Mes questions :
    > Pensez vous que cette MP de ma cuisse droite soit liée à ce problème de discopathie ? ( pour infos je porte depuis des années des boxers et des pantalons tailles basses peut-être trop serrés ? )
    > Est qu’un travail d’ostéopathie pourrait me permettre de corriger durablement à la fois cette MP et ces douleurs aux lombaires ? ( j’aimerai si c’est possible éviter les traitements anti inflammatoires et autres infiltrations …) J’ai déjà fait plusieurs séances d’ostéopathie pour corriger un déséquilibre du bassin mais qui n’a pas l’air de tenir de tenir dans le temps …

    Je vous précise que j’habite Paris. Merci pour votre réponse

  • philippe:

    Bonjour,
    Je rejoins le fil de discussion pour un problème similaire à savoir des troubles de la sensibilité au toucher sur le dessus et le côté extérieur de la cuisse droite qui me fait penser, en vous lisant, à une MP. Pas de douleur insupportable, juste une sensation de fourmillements diffus et permanents et une sensation différente au toucher par rapport à l’autre cuisse. Ce problème est concomitant à un problème de douleurs lombaires modérées plus ou moins continues depuis plus d’un mois Cela m’a amener à passer une IRM du rachis lombaire.
    Je vous communique les résultats ( un peu long je m’en excuse ? ) :
    > Pas d’étroitesse canaLAIRE constitutionnelle
    > Pas d’anomalie de hauteur des corps vertébraux.
    > Intégrité du cône terminal et du cul de sac dural.
    > Arthrose dorso lombaire étagé, discale et zygapophysaire :
    * Pincements discaux T11-T12-, L1-L2, L2-L3, L4-L5 et L5-S1 avec remaniements inflammatoires MODIC I à ces différents étages, prédominant en L1-L2; on note aussi un hypo signal discal central en L1-L2 et dans une moindre mesure en L5-S1 témoignant de probables calcifications discales d’hydroxy-apatite
    * Aux étages thoraciques et lombaires hauts, absence de débord discal significatif
    * En L4-L5, débord discal circonférentiel avec minime protrusion discal focale postéro-médiane
    * Discret anthérolisthésis L4-L5 dégénératif
    * En L5-S1, débord discal circonférentiel sans protrusion focale
    > il s’y associe une arthrose zygapophysaire bilatérale, intéressant les deux derniers étages lombaires, prédominant à gauche en L5-S1
    > Enfin en T10-T11 gauche on note un oedème osseux de la région costo-vertébrale gauche en rapport avec une arthrose costo-vertébrale oedemateuse, sans lésion osseuse
    > Pas de rétrécissement canalise ou foraminal significatif
    > Signal normal de l’os sous-chondral des articulations sacro-iliaques et coxofémorales

    J’ajouterai pour finir que j’ai 60ans, plutôt sportif ( musculation et natation plusieurs fois par semaine depuis 20 ans ), une séance de yoga par semaine et sans surcharge pondérale.

    Mes questions :
    > Pensez vous que cette MP de ma cuisse droite soit liée à ce problème de discopathie ? ( pour infos je porte depuis des années des boxers et des pantalons tailles basses )
    > Est qu’un travail d’ostéopathie pourrait me permettre de corriger durablement à la fois cette MP et ces douleurs aux lombaires ? ( j’aimerai si c’est possible éviter les traitements anti inflammatoires et autres infiltrations …) Pour infos, j’ai déjà fait plusieurs séances d’ostéopathie pour corriger un déséquilibre du bassin mais qui n’a pas l’air de tenir dans le temps …

    Je vous précise que j’habite Paris.
    Merci beaucoup d’avance pour votre réponse 😉

    • admin:

      Bonjour Philippe,

      Je vous remercie pour toutes ces précisions.

      Les anomalies constatées à l’imagerie pour la zone de (T11-T12)-L1-L2 doit effectivement contribuer à l’irritation du nerf de la MP à droite.

      Avez-vous des opérations du bas ventre ? Hernie inguinale ? appendicite + péritonite ?

      Je vous propose de m’envoyer les images de vos lombaires sur mon mail professionnel afin que je puisse évaluer le degré de sévérité des zones arthrosiques : rousseau.osteo@yahoo.com. Merci d’avance.

      Je vous confirmerais alors si l’ostéopathie peut être intéressante et si oui de quelle manière.

      Cordialement.

      M. ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO

  • Virginie:

    Bonjour
    Je viens vers vous concernant une méralgie diagnostiquée il y a maintenant 1 an et je ne sais plus quoi faire pour être soulagé. Je viens vers vous car je ne sais plus vers qui me tourner car mon médecin traitant ne cherche pas de solution !! Je me permets d’avancer mes dire car j’ai mal je lui demande des piqûres de felden car j’ ai différents soucis de santé qui seraient trop long à expliqué… mais j’a été opéré des cervicales.. calcification de l’epaule droite … hospitalisation l’an dernière pour soulager une méralgie diagnostiquée par le chef de service interne , hospitalisé 15 jours pour soulager, je ne sentais plus comme la peau endormi « anesthésié » jusq’au genoux et ceci depuis les côtés car méralgie bilatérale…. mais très brûlant et douloureux … les vêtements me font mal , dormir sur les côtés font horriblement mal obligé de changer de place toutes les 20 minutes où moins… donc invivable !!! J’ai AVOIR VOTRE avis car je suis désespérée !! Et je vois que vous aider les gens et pour ça merci ? je suis de Bretagne voilà si vous souhaitez plus de renseignements pas de soucis
    Merci d’avance
    Virginie

  • daniele sy:

    Bonsoir,
    On m’a diagnostiqué une Meralgie Paresthesique depuis 1 an. J’ai 56 ans On me dit de perdre du poids. Certes mais je ne peux marcher plus de 15 minutes cause douleurs
    J’ai très mal et pense donc faire appel à l’osthéopathie et est été trés heureuse de trouver ce forum.

    Auriez-vous par hasard le contact d’un ostéopathe compétent pour ce genre de problème (en Hauts de France prés de lens ou Lille) ? Où une piste à me conseiller ?
    Cordialement

    • admin:

      Bonsoir Daniele !

      A quel endroit ressentez-vous vos douleurs après 15 minutes de marche ?

      Dans quelle ville vous situez-vous plus exactement ?

      Je vais me renseigner pour tenter de vous conseiller un ostéopathe dans le nord.

      Bonne soirée à vous !

      Cordialement.

      M. ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe à Guyancourt (78280)

  • Myriam:

    Bonjour
    Je suis enceinte de 29sa et je constate que j’ai depuis 25sa des douleurs permanente sur la face externe de la cuisse droite avec des décharges électrique discontinue, j’ai vu un neurologue et il m’a dit que cest u e compression d’un nerf cutané qu’est purement sensitif à cet endroit et cela est due à ma grossesse. Il m’a rien proposé que du doliprane en cas de besoin ,à savoir qu’on a pas d’ostéopathe dans la région ou je suis .le diagnostic est probablement celui de meralgie paresthesique
    J’aimerais bien savoir quel mesures pourrais je entreprendre pour me soulager surtout la nuit en dormant. Merci à vous

    • admin:

      Bonjour Myriam,

      Vous voilà effectivement un peu limitée quant au traitement de cette méralgie paresthésique (MP).

      Afin de pouvoir vous conseiller au mieux, pouvez-vous svp me préciser quelques éléments d’informations en répondant aux questions ci-dessous ?

      Avez-vous remarqué si le port de vêtements serrés au niveau de la taille pouvait augmenter vos douleurs de MP ?

      Y-a-t’il certains positionnements la nuit, qui majorent votre MP ?

      Aviez-vous déjà eu des opérations au bas ventre pour l’utérus ? Ovaire Kystique ? Appendicite ?

      Est-ce votre premier enfant ? S’il y en a d’autres, quel écart y-a-t’il entre la précédente grossesse et celle actuelle ?

      Cordialement.

      M. ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe à Guyancourt (78280)

  • Jouanneau:

    Bonjour,

    Je souffre d’un syndrôme du défillé thoraco-brachial bilatéral et depuis le début de l’année, ai développé des douleurs similaires dans les membres inférieurs. Autant le diagnostique du SDTB a été rapide, autant, pour le bas, personne ne sait. Certains penchaient pour la sciatique, d’autres non. Je confirme la sciatique à gauche tout le long du membre. A droite,je ressens comme une contracture musculaire ou une compression dans la cuisse, l’aine et jusqu’au mollet. J’ai parlé à mon kiné du haut (et oui, je suis suivie par un spécialiste du SDTB) qui m’a dit qu’il existait un nom pour le même problème en bas : la MP. J’ai un peu regardé sur internet et j’avoue que ça y ressemble. En tout cas, je crois au double crush syndrome. Je sens que ma jambe d’appui est surtout à droite, que je mets souvent tout mon poids de ce côté-là. Enfin, j’ai un gros souci d’oedème à la cheville gauche et il semblerait que ma lymphe ait du mal aussi. Pour terminer, on m’a remis 2 ou 3 fois le bassin droit en 2 ans et je n’ai pas le cou droit (ça revient petit à petit avec la kiné en haut). Voici donc tous mes symptômes en bas depuis 6 mois. Pourriez-vous me donner un avis et surtout le nom d’un spécialiste du côté de Tours ? Merci beaucoup ! Caroline

    • admin:

      Bonjour Caroline,

      Merci pour ces précisions.

      Concernant le nerf de la MP, également appelé Nerf Cutané Latéral de Cuisse, celui-ci intéresse la partie extérieure de la cuisse. Si vous avez mal jusque dans le mollet, il apparaît donc peu probable que ce puisse être une MP.

      De plus, si vous portez votre poids sur 1 seul côté (durant la marche par exemple), dans votre situation, cela peut être pour éviter de coincer le nerf sciatique et/ou un disque au bas des lombaires ou bien éviter d’appuyer dans l’articulation de la hanche si elle a mal. Je pense plutôt aux lombaires chez vous.

      Les zones gênantes et/ou douloureuses dont vous me faites part, me font plutôt penser à un problème général de type trouble du drainage lymphatique.

      En effet, un syndrome du défilé thoraco-brachial concerne aussi bien les nerfs que les réseaux vasculaires (mains froides…).

      Afin de pouvoir vous répondre au mieux, vous serait-il possible svp de répondre aux questions suivantes :

      -Avez-vous les doigts gonflés le matin au réveil. Généralement cela empêche de bien tendre les doigts, déplier les doigts ou bien les bagues sont mal supportées, est-ce le cas chez vous ?

      -Avez-vous une sensation de bras lourds ? Jambes lourdes quand il fait chaud, en été par exemple ?

      -Avez-vous déjà fait 1 intoxication alimentaire forte dont vous vous rappelez très bien ?

      -Avez-vous souvenir d’avoir été piquée par 1 insecte et que depuis cela, le membre piqué a gonflé ou reste gonflé ?

      -Avez-vous déjà fait une intoxication à 1 Médicament ? Ou bien une Hépatite ?

      Si vos douleurs sont majorées au cours des règles, cela peut être dû à un problème de drainage lymphatique. Un foie un petit peu fainéant (sans pathologie, simplement dysfonctionnel) aura plus de mal à assurer le retour veineux digestif et du bas ventre, notamment pour la zone d’ovaire gauche) : cela peut favoriser des douleurs fessières alternant entre droite et gauche 1 mois sur 2, le plus souvent la douleur est à gauche, elle simule une sciatique avec une douleur fessière à gauche, une douleur du pli de l’aine à gauche lorsque l’on monte le genou gauche en l’air vers son ventre et et de possibles douleurs dans le genou gauche.

      Remarque : en cas de mauvais drainage au niveau du foie et de l’abdomen, la congestion pourra se faire également ressentir dans le bas du dos, favorisant ainsi des douleurs lombaires basses. Dans ce cas-là, les douleurs du bas du dos sont assez fortes le matin et il faut un certain temps le matin pour déverrouiller ce dos.

      En fonction de vos réponses à mes questions, peut-être pourrais-je vous confirmer si la piste des Troubles Lymphatiques est possible. Sinon, je peux également penser à un disque (congestionné) et douloureux mécaniquement, probablement lui qui favorise les irradiations qui vont jusqu’à votre mollet.

      Cordialement.

      M. ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO

  • Jouanneau:

    J’ai oublié de préciser que la douleur est pire au moment des règles…..Merci.

    • admin:

      Bonjour Caroline,

      En fonction de ce que j’aurai comme idée(s), je vous conseillerais a un ostéopathe dans la région de Tours.

      Bonne continuation à vous.

      Cdt.

      M. ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO

  • Jouanneau:

    Bonjour Monsieur Rousseau,

    Merci pour votre retour très rapide ! Voici les réponses à vos questions :

    -Avez-vous les doigts gonflés le matin au réveil. Généralement cela empêche de bien tendre les doigts, déplier les doigts ou bien les bagues sont mal supportées, est-ce le cas chez vous ?

    J’ai eu et un chirurgien a même voulu m’opérer du canal carpien. Mais la kiné a enrayé cela.

    -Avez-vous une sensation de bras lourds ? Jambes lourdes quand il fait chaud, en été par exemple ?

    Pour les bras, oui, mais encore une fois, la kiné a permis d’enrayer cela. Pour les jambes aussi et la c’est un praticien shiatsu qui a permis que mes jambes soient moins lourdes. Mais l’oedème reste et la peau est blanche et tendue. J’ai moins de sensibilité aussi.Par contre, j’ai plus mal à ma cuisse droite me semble-t-il par forte chaleur (et au moment des règles).

    -Avez-vous déjà fait 1 intoxication alimentaire forte dont vous vous rappelez très bien ?

    Non, aucun souvenir si ce n’est que je suis malade directement après avoir bu trop d’alcool. Je ne passe pas vraiment par l’ébriété d’abord. Je ne sais pas si ça a un rapport. J’ai de toute façon arrêté de boire de l’alcool depuis 1 an, depuis mes douleurs.

    -Avez-vous souvenir d’avoir été piquée par 1 insecte et que depuis cela, le membre piqué a gonflé ou reste gonflé ?

    La praticienne shiatsu trouve qu’une de mes jambes est plus grosse que l’autre, vue de dos. Sinon, lorsque je suis piquée par un moustique, en général, cela me fait une grosse boursouflure et les marques mettent du temps à partir. Dernière chose, j’ai littéralement été « bouffée » par les moustiques en Martinique il y a 2 ans : 20 piqûres par jambes à peu près et cela tous les jours pendant 10 jours. Après, je n’ai pas eu de fièvre forte (j’ai pensé à un moment au Shikungunya).

    -Avez-vous déjà fait une intoxication à 1 Médicament ? Ou bien une Hépatite ? Non. Je ne supporte juste pas la codéïne.

    Autre précision, je n’ai pas de hernie discale, mon irm lombaire est correct. J’ai un lipome au niveau au bas de l’omoplate gauche de 10 cm de diamètre à peu près depuis 20 ans et des micro-kystes sur le visage, une forte transpiration (sous l’aisselle droite particulièrement) et un Pityriasis Versicolor sur l’épaule droite. J’ai également eu des champignons aux orteils à droite et une Candida (j’ai toujours eu les intestins fragiles et des maux de ventre souvent) il y a 2 ans en revenant vivre en France.

    Dernière chose, je n’ai pas supporté la detox de mon foie, les maux de têtes (maux de crâne diffus) étaient trop forts (j’ai eu l’an dernier une névralgie d’Arnold).

    Je ne sais pas si des liens peuvent être faits entre tout cela mais je vous ai tout dit sur mes maux.

    Merci et bonne soirée !
    Cordialement

    Caroline

    • admin:

      Bonjour Caroline !

      Les précisions que vous m’avez apportées sont très intéressantes.

      Pourriez-vous me dire svp :

      -Quand est-ce qu’un chirurgien voulait vous opérer pour le canal carpien ?

      -Quand avez-vous été vue en Kiné pour le canal carpien ?

      -Idem, quand aviez-vous consulté en Shiatsu ?

      -Viviez-vous en Martinique ou s’agissait-il de vacances ?

      L’ensemble de vos réponses confirme bien la thèse de problèmes lymphatiques avec un dysfonctionnement hépatique. Le foie ne supporte pas l’alcool, preuve en est, depuis vos troubles, vous ne buvez plus du tout d’alcool.

      Au moment des règles, le foie est mis encore plus à contribution, si le foie dysfonctionne, il n’assurera pas un bon drainage et ceci pourra occasionner ou majorer des troubles comme ceux que vous décrivez.

      Voyez les interventions en Kiné et en Shiatsu, comme si cela avait épongé les fuites d’eau dans les membres (gonflements, douleurs) mais que la fuite continue d’exister à cause du foie. La cause de vos problèmes peut être votre foie.

      -De quel(s) côté(s) était votre Névralgie d’Arnold ?

      Quand le foie dysfonctionne, il arrive qu’en le traitant cela réagisse fort. Cela confirme bien que c’est lui qui dérégule ! C’est bien lui qu’il faut traiter mais peut être d’une autre manière !

      -Où habitez-vous actuellement ? J’ai peut-être quelqu’un à vous recommander si vous habitez en région Parisienne.

      Je suis un peu étonné que des maux de ventre et des maux de tête soient apparus quasiment au même moment que votre retour en France. Avez-vous été dépistée pour le Chikungunya ?

      Merci de votre retour à venir.

      Cordialement.

      M. ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe à Guyancourt (78280)

  • Sandra:

    Bonjour
    J’ai besoin de savoir.
    Sa fais 4 fois en 1 mois que je voix un osthéopate pour un engourdissement de la cuisse extérieur, cuisse droite. Sa commence à mi-cuisse descendante juste qu’au genoux et même passant en haut du genoux. Engourdissement en marchant et au toucher. A force de marché en prenant une marche de 20 minute sa devien douloureux. Je nes pas un gros surplus de poids. J’ai une scoliose et diabète. Rien à changer avec le traitement osthéopatie. Que pensez vous de ce que sa serais?
    Quoi faire?
    Merci

    • admin:

      Bonjour Sandra,

      Votre situation pourrait effectivement faire penser à une Méralgie Paresthésique (MP).

      Cela pourrait être en lien avec une irritation du psoas et du rein / de la glande surrénale droite au moment de la marche. À travailler ! Si lors du travail, cela reproduit les sensations dans la cuisse droite, c’est que c’est probablement ça qui irrite « vos nerfs » dont le nerf de la MP fait partie.

      Dans quelle zone géographique vous situez-vous ? Quelle ville ?

      Avez-vous eu des opérations au bas ventre ? Appendicite ? Césarienne ? Autre opération ? Sur un ovaire ? Utérus ?

      Je reste disponible si nécessaire.

      Bonne continuation à vous.

      Cordialement.

      M. ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe à Guyancourt (78280)

  • Jouanneau:

    Bonjour Anthony,

    Voici mes autres réponses :

    -Quand est-ce qu’un chirurgien voulait vous opérer pour le canal carpien ?

    Mon SDTB s’est déclenché en mars 2018. J’ai vu beaucoup de praticiens dont 4 chirurgiens en janvier 2019. L’un voulait m’opérer du plexus brachial avec les neurolyses appropriées, un autre procéder à une neurolyse du nerf médian au poignet et une transposition du nerf cubital au coude (j’avais mal aux coudes avec bursites, je pouvais difficilement ouvrir les mains). 2 m’ont conseillé la kiné et j’ai suivi leur conseil, même si entre temps, mon SDTB est devenu bilatéral.

    -Quand avez-vous été vue en Kiné pour le canal carpien ?

    C’est un kiné spécialiste des épaules qui a commencé à régler mon problème de canal carpien à partir de janvier 2019. En mars 2019, j’ai commencé à voir le kiné spécialiste du SDTB car le 1er kiné n’arrivait pas à enrayer le SDTB à gauche qui augmentait.

    -Idem, quand aviez-vous consulté en Shiatsu ?

    J’ai commencé à voir le praticien Shiatsu en mars 2019 quand je flambais de la tête aux pieds : SDTB bilatéral, douleurs au crâne (non à la tête), fessiers en feu, sciatique forte à gauche. Ce praticien a fait des miracles. Je l’ai presque obligé à me voir plus souvent que le protocole habituel car l’inflammation était généralisée. Je n’avais rien à perdre. Je sentais que si on attendait trop longtemps entre chaque séance, le « mal » allait vite reprendre le dessus. Il a donc calmé les inflammations.

    -Viviez-vous en Martinique ou s’agissait-il de vacances ?

    C’était juste des vacances.

    Je reviens de très loin mais ce n’est pas fini. Je sais que la partie psychosomatique est lourde et je travaille dessus.

    Merci pour votre éclairage !

    Cordialement,
    Caroline

    • admin:

      Entendu ! Merci pour ces précisions.

      Vous continuez actuellement à consulter la personne qui vous fait le Shiatsu ?

      Bonne continuation à vous !

      Cordialement.

      M. ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe à Guyancourt (78280)

  • Jouanneau:

    Voici le reste des éléments :

    -De quel(s) côté(s) était votre Névralgie d’Arnold ?

    A droite.

    -Où habitez-vous actuellement ? J’ai peut-être quelqu’un à vous recommander si vous habitez en région Parisienne.

    J’habite Tours. Je peux me déplacer jusqu’à Paris s’il le faut.

    Avez-vous été dépistée pour le Chikungunya ?

    En fait, mon retour en France est depuis le Canada où j’ai vécu quelques années et duquel je suis rentrée en janvier 2017. La Martinique, c’était en mai 2017 pour des vacances. Non, c’est quelque chose auquel j’ai pensé il ya quelques mois seulement. Je dois voir la médecine interne (enfin !) à la rentrée. Ca fait partie des choses que je vais leur dire.

    • admin:

      Le Chikungunya est effectivement à éliminer dans pareille situation.

      Cela fait effectivement un peu loin pour un suivi régulier en région Parisienne.

  • Jouanneau:

    Je me déplace déjà une fois par semaine à Angers depuis mars pour voir mon kiné du SDTB. Je ne suis plus à ça près…. Si vous avez une personne à me conseiller, je suis prête à aller la voir.

    Je ne vois plus pour l’instant la personne qui pratique le shiatsu mais je peux lui transmettre cet échange et voir si elle pense à quelque chose. Ce qui m’embête, c’est qu’en effet, suite au drainage lyphatique, je n’ai pas eu les urines foncées…Ca ne destocke pas si je comprends bien. Mais que passer directement par le foie n’est pas possible…

    Je vous suis extrêmement reconnaissante de votre implication à distance ! Vous m’avez fait énormément avancer ! Un grand grand merci du fond du coeur !

    Cordialement,
    Caroline

    • admin:

      Entendu !

      Il faudrait trouver quelqu’un qui pourrait vous aider à améliorer les probables dysfonctionnements du foie. A voir si la personne en Shiatsu peut vous aider pour cela.

      Bonne continuation à vous !

      Cdt.

      M. ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe à Guyancourt (78280).

  • Jouanneau:

    Merci, je vais lui en parler !

    Bonne continuation également !

    Cordialement,
    Caroline

Laisser un commentaire