Horaires du Cabinet
du Lundi au Vendredide 9h30 à 19h00
le Samedide 9h30 à 12h30
Horaires du Secrétariat
du Lundi au Vendredide 9h30 à 19h00
le Samedide 9h30 à 12h30
Plan
Comment accéder au Cabinet ?

EN VOITURE :

– Parking gratuit à proximité immédiate.

– Place de parking PMR.

_________________________________

EN BUS :

– Station GAUDI (à 50m) : Lignes 439, 440, 455, 456, 467, 468.

– Station VILLAROY (en face du Technocentre Renault, à 250m) : 439, 440, 455, 456, 465, 467, 468.

_________________________________

EN TRAIN :

– Gare de Versailles puis BUS.

– Gare de Saint Quentin en Yvelines puis BUS.

Actualité Facebook

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons
Cover for Rousseau Anthony, Ostéopathe à Guyancourt
171
Rousseau Anthony, Ostéopathe à Guyancourt

Rousseau Anthony, Ostéopathe à Guyancourt

ROUSSEAU Anthony, Ostéopathe, se situe au 4 rue Franck-Lloyd Wright à Guyancourt (78280)..

Prise

Votre #Ostéopath, Rousseau Anthony, Ostéopathe à Guyancou interviendra en #Ostéopathi auprès des #Arbitres du match de Ligue des Champions qui officieront le Mardi 6 Septembre 2022 à 21H00 au Parc des Princes pour #PSG - #Juventus. ... Voir plusVoir moins

#Vaccination de son enfant contre le #papillomavirus humain (HPV) : faire le point avec un médecin.

Il est important de faire vacciner son enfant contre les infections à papillomavirus humain (HPV) à l'#adolescence car l' de cette vaccination est proche de 100 % si elle est pratiquée avant le début de la vie sexuelle. La vaccination est le meilleur moyen de se protéger contre ces infections très fréquentes, qui se transmettent lors des contacts sexuels et qui peuvent évoluer vers des cancers.
... Voir plusVoir moins

Load more

Les douleurs de côte peuvent concerner la partie antérieure ou bien la partie postérieure du thorax. Remarque, les douleurs ressenties par les patients entre les omoplates sont très souvent provoquées par des côtes qui bloquent. Si les muscles sont tendus à cet endroit, c’est bien souvent à cause des côtes qui bloquent juste à côté.

 

En cas de blocage lié à une côte, le patient pourra ressentir :

– des douleurs lors de l’inspiration.

– des douleurs nocturnes. La nuit est d’ailleurs très généralement douloureuse, même avec des médicaments, qui sont généralement inefficaces.

– des blocages au niveau du dos et/ou lors de la mobilisation des bras et des épaules.

– des douleurs au haut du dos ou bien entre les omoplates.

 

Il n’y a malheureusement pas beaucoup de solutions efficaces pour débloquer une côte, hormis une manipulation ostéopathique pour la repositionner. Tant que la côte n’a pas été remise en place, la douleur peut perdurer pendant plusieurs jours, voire même parfois pendant quelques semaines.

 

Voici les facteurs pouvant favoriser le blocage d’une côte :

Asthme (toux fréquente qui finit par bloquer une ou plusieurs côtes).

– en cas de toux liée à une grippe (la grippe peut parfois durer au-delà de 2-3 semaines et au sortir de cet épisode infectieux, le patient fatigué finit par se bloquer une côte à force d’avoir trop toussé).

– lors d’un faux mouvement (généralement en rotation du tronc).

– travail avec les épaules sous tension (ordinateur, auxiliaires de puériculture …), etc etc

 

Voici quelques exemples de patients venus me consulter pour des douleurs liées aux côtes :

Exemple 1 : Patiente de 37 ans, adressée par un médecin, pour cause de douleurs récurrentes entre les 2 omoplates. La douleur a été identifiée au niveau de la 6° côte à gauche. La patiente précise qu’elle connaît cette douleur depuis de nombreuses années. La patiente a été vue au cours de 2 séances d’ostéopathie. Le premier rendez-vous a consisté à détendre l’estomac qui participait à bloquer le 6° étage dorsal de la patiente (lequel est en lien avec les nerfs de l’estomac). Après avoir diminué l’intensité de la douleur suite au premier rendez-vous, nous avons pu débloquer la 6° côte à gauche en réalisant une manipulation.

Exemple 2 : Patiente de 69 ans, adressée par une médecin, à cause d’une vertèbre bloquée après avoir longuement toussé à cause d’une grippe qui a duré plus de 4 semaines.  La patiente a été vue au cours de 2 séances d’ostéopathie. Le premier rendez-vous a consisté à détendre le diaphragme qui était très tendu après avoir toussé durant de longues semaines. Ce premier rendez-vous a permis de diminuer de moitié l’intensité de la douleur : passant alors de 6/10 à 3/10. Puis le deuxième et dernier rendez-vous a consisté à manipuler la vertèbre dorsale N°5 permettant ainsi de débloquer la côte N°5 qui s’y rattachait.

Exemple 3 : Patient de 25 ans, joueur de basket, se présentant avec un torticolis. Le patient ne pouvait pas tourner la tête à droite et les mouvements d’épaule droite lui faisaient mal au haut du dos à droite. Les mouvements du cou et de l’épaule droite étaient bloqués par la 1ère côte à droite qui était trop haut située. L’infériorisation de la 1ère côte droite par une technique de manipulation ostéopathique a permis de soulager significativement le patient.

 

– Tous droits réservés à ROUSSEAU Anthony, Ostéopathe à Guyancourt (78280) –

69 réponses à to “Prise en charge ostéopathique des douleurs de côtes”

  • […] ayant des troubles respiratoires. Ceci peut être dû à des vertèbres bloquées mais aussi à des côtes bloquées lors de la […]

  • SCHVARTZ:

    Bonjour,
    Depuis 8 mois maintenant, je souffre de brûlures, d’élancements, de fourmillements au niveau de mes côtes côté gauche, s’accompagnant parfois de fourmillements hemiface gauche/arrière crane.
    Scanner du thorax et beaucoup d’autres examens effectués : RAS.
    Sauf IRM cervico-dorsal, on m’a décelé une inversion sévère de la courbure des cervicales et à un degré moindre de la courbure des premières vertèbres thoraciques. Cela peut-il expliquer ces douleurs aux côtes et fourmillements face ? Un ostéopathe pourrait-il régler ces soucis ?
    J’ai réellement l’impression d’avoir un nerf complètement bloqué dans l’une de mes côtes, qui provoque d’atroces douleurs… je ne sais plus quoi faire…

    Cordialement,

    • admin:

      Bonjour Madame SCHVARTZ,

      Avez-vous déjà réalisé une IRM cervicale ? Parfois des discopathies ou hernies cervicales peuvent contribuer à donner des douleurs au niveau de l’omoplate ou sous l’omoplate du côté ou le nerf coincé au niveau cervical bas (généralement C5/C6).

      Avez-vous eu des torticolis ou bien des douleurs cervicales au cours des 2 dernières années ?

      Avez-vous déjà ressenti des irradiations dans le bras gauche ou les bras faisant penser à une Névralgie Cervico Brachiale (NCB)Prise en charge par un ostéopathe de la Névralgie Cervico Brachiale (NCB)Névralgie Cervico Brachiale (NCB) ?

      Quand les douleurs se font ressentir sur le trajet d’une côte il peut s’agir d’une vertèbre coincer en regard de cette côte. Il peut s’agir d’une névralgie intercostalPrise en charge par un ostéopathe de la névralgie intercostalnévralgie intercostale, mais normalement, cela ne s’étend pas à la Face ou au crâne.

      Peut-être existe-t-il un conflit entre un disque et un nerf du bas du rachis cervical à gauche ?

      Difficile de pouvoir en dire plus sans avoir effectué de tests ou d’auscultation.

      Cordialement.

      M. ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe à Guyancourt (78280).

  • Aurelie:

    Bonjour, cela fait 2 mois que j ai mal aux côtes à droite. J ai effectué des examens sanguin car c est du côté du foie et dès que j ai fais on faux mouvement la couleur de ma peau a un peu changé même si les médecins ne le voit pas moi oui. RAS a la prise de sang. J ai donc fait une radio et j avais la 9eme côte de fracturé. Là cela fait 2 mois et toujours des douleurs au même endroit. J ai refais une radio et la fracture s est consolidé mais j ai toujours mal et ma peau (bleu ou je ne sais quoi même si très pâle car ça ne se voit pas trop) est toujours là. Je ne sais plus quoi faire car la douleur est persistante. Dois je aller voir un ostéopathe ? Comme c était aux niveaux des côtes je me suis dit qu il ne pouvait rien faire pour moi. Merci d avance pour votre aide. Cordialement.

    • admin:

      Bonjour Aurélie,

      Le changement de coloration est probablement dû à la fracture ?

      Afin d’accélérer la consolidation des fractures, je préconise généralement à mes patients de réaliser des emplâtres d’argile verte sur la zone de fracturation. Et éventuellement, des gélules de silice organique pour les douleurs ou problèmes osseux.

      Tout cela peut se trouver en pharmacie.

      Il n’est pas anormal que les douleurs puissent durer plusieurs mois pour une fracture de côte.

      Si la douleur est trop gênante en cas de mouvement, il existe des corsets en tissu pour contenir les côtes.

      Bonne continuation à vous.

      Bien cordialement.

      M. ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO à Guyancourt (78280)

  • Aurélie:

    Bonjour ,
    Merci pour votre réponse.
    Oui la coloration est apparue juste après le choc et s est agrandi après Les piqûres de mésothérapie. Mais cela ne part. Du coup je ne sais pas si c est normal ou pas. Le temps que ça va prendre pour partir etc. Aucun médecin ne me donne de réponse. Je veux être sure que ça n a pas touché un organe ou autre. Car quand je suis assise ça me « compresse ».

    • admin:

      Bonjour Aurélie !

      Ceci est une remarque tout à fait pertinente. Je comprends que vous vous posiez la question !

      Comment vous êtes-vous fracturée la côte de droite ?

      Pour savoir si le foie aurait pu être touché par la fracture de la 9e côte à droite, il faudrait un scanner ou une IRM abdominale.

      L’échographie permettrait aussi de voir le foie mais vu qu’il faudrait appuyer l’appareil sur la côte cassée pour voir le foie, cela ne serait pas adapté !

      Dans votre cas, l’ostéopathie ne serait pas utile et pas indiquée.

      La prise de sang a été faite aux urgences ? Ou est-ce votre médecin traitant qui a assuré tout votre suivi ?

      Dans tous les cas, c’est votre médecin traitant qui doit prendre le relais et vous conseiller pour vos douleurs et vos questions actuelles.

      Bien cordialement.

      M. ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO à Guyancourt (78280)

  • Antonietti aurelie:

    C est moi qui ai demandé la prise de sang et la radio car j avais mal. Et du coup on a vu la fracture de la 9eme côte. Je me suis fracture la côte juste en glissant en faisant le ménage mon appartement a de la moquette partt. Pour moi c était un juste benin. Du coup je dois attendre de voir si la douleur passe. Et si la couleur diminue ou alors faire un scanner ou irm ?

    • admin:

      D’accord entendu !

      A voir pour vérifier le Foie en cas de doute. Un scanner ou IRM de l’abdomen permettent de vérifier cela.

      Bonne continuation à vous.

      Bien cordialement.

      M. ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO à Guyancourt (78280)

  • Maillard:

    Bonjour il y a 3ans je prétend mettre casser une côte, a cheval, j’avais mal pendant plus de trois mois, j’avais pas quand je respirer ect.
    Il y a depuis peu j’ai mal à la côte droite, j’ai l’impression quel ce bloque, coince, ainsi que des douleurs
    Que doit je faire ? Merci

    • admin:

      Bonjour,

      Il doit pouvoir rester des tensions en regard des côtes et/ou des espaces intercostaux suite à cette incident à cheval même s’il a eu lieu il y a 3 ans.

      Dans votre cas, l’ostéopathie semble indiquée.

      Bien cordialement.

      M. ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO à Guyancourt (78280)

  • guyard:

    bonjour,

    Suite a une chute a velo, j’ai K1 a K6 dont K2 déplacée ( en chevauchement)…. serait il possible de la repositionner correctement a J+30

    merci d’avance

  • MESNEAUD:

    Bonjour
    cela fait plus de 3 mois que j’ai mal aux cotes, coté gauche et sous la poitrine gauche. Kiné, chiropracteur rien n’y fait donc j’ai décidé d’aller voir un ostéopathe et il m’ a dit que c’est ma 6 eme cote qui était coincé; J’ai également beaucoup de brulures d’estomac et il m’a dit que tout cela été lié. J’espère ne plus avoir mal car c’est pénible de trouver une position pour pouvoir bien dormir. Il y a t-il des gens qui peuvent me donner leurs témoignages si similaire du mien. En vous remerciant.

    • admin:

      Bonjour,

      Merci de votre témoignage.

      Il est possible que ce que l’ostéopathe vous a dit soit avéré.

      Bien à vous.

      Mr ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO à Guyancourt (78280)

  • Bonsoir, mon mari c’est fait une facture à la sixième côte gauche. Cela fait maintenant 5 semaines, et encore quelques fortes douleurs . Est ce qu’une séance d’ostéopathie serait envisageable et le soulagerais? Merci pour votre réponse.

    • admin:

      Bonjour Alexandra,

      Pouvez-vous me préciser SVP :

      – comment il s’est fait ça ?

      – et quel endroit de la côte a cassé ? Si c’est devant ? Sur le côté avant ? Côté arrière ou ailleurs ?

      L’ostéopathie peut être intéressante. Il n’est pas conseillé de travailler ou mobiliser la zone fracturée mais plutôt de travailler tous les autres endroits qui se seraient contractés trop fort.

      Bien à vous.

      Mr ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO à Guyancourt (78280)

  • Estelle:

    Bonjour,
    Cela fait environ 15 jours que j’ai très mal au niveau de la côte droite plutôt vers le centre.
    Je suis enceinte de presque 4 mois, et le weekend dernier je suis allée aux urgences, deux jours de suite car on m’avait dit de revenir au cas où. Les prises de sang était parfaite, donc une hypothèse de type hépatique a été écartée, et d’après eux la douleur n’aurait rien à voir avec la grossesse. D’après leur prescription, j’ai pris du Doliprane, puis du tramadol car le Doliprane ne fonctionnait pas, mais ce dernier m’a rendue malade (vomissements), et je l’ai donc très vite stoppé.
    Je suis allée voir un ostéopathe mardi dernier (il y a 3 jours), qui m’a dit que les côtes 6 et 7 étaient effectivement un peu ‘bloquées, déplacées’, et il m’a manipulée pour régler ça. Le lendemain j’ai eu les pires douleurs depuis le début, et elles étaient aussi présentes dans le dos cette fois. Hier matin je n’avais plus aucune douleur (première fois depuis plus de 10 jours), mais elle est revenue au fil de la journée, et cette nuit et ce matin, j’ai encore très mal. Les Doliprane ne font pas vraiment d’effet.
    Est ce normal d’avoir encore mal 3 jours après ? La douleur est elle sensée mettre combien de temps à passer après une séance d’ostéopathie ? Peut il y avoir une autre raison à mes douleurs ?
    Merci d’avance pour votre réponse,
    Bien à vous,
    Estelle.

    • admin:

      Bonjour Estelle,

      Pour ce type de douleur, cela peut venir effectivement du foie et de la vésicule biliaire bien que la prise de sang soit bonne. La prise de sang permet d’identifier une « pathologie » hépato-biliaire, mais cela n’exclut en rien un dysfonctionnement.

      Quel est votre régime alimentaire actuel ? Consommez-vous du chocolat ?

      Avez-vous des gaz / ballonnements ? Migraines en ce moment ?

      Sinon les douleurs peuvent également venir des côtes directement. D’où la bonne idée que vous avez eu d’aller consulter en ostéopathie. Comment était votre diaphragme ? Est-ce que l’ostéopathe l’a testé et/ou vous a dit quelque chose concernant cette zone ?

      Les douleurs de côte peuvent parfois dépendre de la position occupé durant la journée (ex : position assise avec le corps qui penche à droite, sur l’accoudoir droit pour regarder la télé située à droite, etc etc …).

      Avez-vous mal la nuit ? Et si oui, dans quelle(s) position(s) avez-vous mal ? Et dans quelle(s) position(s) vous sentez-vous le mieux ?

      Bien à vous.

      Mr ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO à Guyancourt (78280)

  • Cedric Baroni:

    Bonjour

    J’ai une douleur au thorax depuis plus de deux ans.
    J ai eu plus de 60 rdv (ostéopathe, chiropracteur, magnétiseur, médecin, médecine chinois, reiki, radio, irm, scanner, échographie, scintigraphie, échographie dynamique, …).
    Seul l échographie dynamique a révélé une disjonction costo sternale de la 5ème côté droite.
    Est ce que ça peut se soigner avec une séance d ostéopathie ?
    Sportivement
    Cedric

    • admin:

      Bonsoir Monsieur BARONI,

      La seule chose que je peux vous dire, c’est qu’effectivement une disjonction costo-sternale peut amener aux douleurs que vous décrivez ici. Savez-vous comment vous auriez pu vous faire cette disjonction ?

      Il est difficile de manipuler ce type d’articulation. Il doit être possible de remettre en place cette articulation dans sa « loge ». Cependant, cela n’est pas chose aisée. Il faudrait demander directement par téléphone aux ostéopathes contactés s’il pourrait le faire ou vous conseiller quelqu’un ayant déjà fait cela.

      Bien à vous.

      Mr ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO à Guyancourt (78280)

  • yann:

    Bonjour,
    Je n’en ai jamais parler mais après 4ans de douleur je n’en peut plus..
    Août 2017: me voilà sorti de 8 jours de soin intensif après une agression bref.
    Étant à se moment la jeune bête et idiot je me suis dit qu’avec un seul bras je pourrai toujours faire du sport. Se qui m’était déconseillé d’ailleurs. J’ai effectuer des tractions avec mon bras gauche et d’un coup dans la première côte du bas j’ai senti mon ventre se déplacer… depuis j’ai une tache bizarre que je ne peut toucher. Des douleurs constante entre 3 et 5/10 allant jusqu’à des pics à 8 9/10 après une grosse journée. La seul sensation du teeshirt poser dessus me gêne voir me fais mal..
    Janvier 2019: Je me décide à aller à l’hôpital voir qu’est-ce qu’il se passe à l’intérieur mais après avoir attendu 6h je n’en savais pas plus.
    Depuis j’en souffre beaucoup cela me gêne dans ma vie perso/professionnelle.
    Auriez-vous une réponse / solution à m’apporter afin de me libérer de ces chaîne !
    Bien à vous, Yann.

    • admin:

      Bonjour Yann,

      Avez-vous passé des radios suite à l’agression ? Suite à la traction ayant occasionné la douleur forte dans votre côte ?

      Il faut ou aurait fallu exclure une fracture de la côte à ce moment-là. 1 radiographie peut permettre de voir la fracture d’un os.

      De quelle couleur et à quel endroit se situe votre tache ?

      Bien à vous.

      Mr ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO à Guyancourt (78280)

  • Céline:

    Bonjour,

    A la suite d’une chute il y a deux mois, je me suis fracturé trois côtes (8, 9, 10), la 9 étant impactée en profondeur. Les fractures sont en voie de consolidation avec cals (et enfoncement au niveau de la 9). Il y a aussi une dislocation chondro-costale ou chondro-chondrale (personne ne peut me le dire avec certitude, puisque je n’ai eu que des radios et scanners).
    Suite à des manipulations des vertèbres et des côtes, il y a dix jours, et à un exercice de gainage (sans doute effectués trop tôt), je sens une côte déplacée par moment et un peu douloureuse, comme si elle en chevauchait une autre ; l’extrémité de l’os costal est saillante selon les positions et surtout, j’ai tous les jours des contractures et spasmes intestinaux au réveil et par vagues tout au long de la journée, ce qui m’épuise. A la palpation, le médecin ne décèle aucune pathologie viscérale.

    Mes questions sont les suivantes :
    – Se peut-il que ces douleurs viennent d’un nerf comprimé, irrité au niveau des vertèbres (entre T8 et T10), ou au niveau de la dislocation ?
    – Quel examen permettrait de mettre en évidence ce phénomène ?
    – L’ostéopathie pourrait-elle apporter un soulagement durable ?
    Je vous remercie de votre attention.
    Bien cordialement

    • admin:

      Bonjour,

      A savoir que les muscles abdominaux et/ou obliques s’attachent sur les côtes les + basses. En cas de gainage, il est donc possible que ces muscles viennent majorer les tensions subies par vos côtes. Il est donc déconseillé de réaliser ce type d’effort pour le moment.

      Les douleurs entre les côtes (ou douleurs intercostales) peuvent être dues : à des malpositions des côtes (partie osseuse ou au niveau articulaire), à des spasmes des muscles intercostaux qui peuvent être très sensibles quand les côtes sont trop proches les unes des autres. Cette douleur intercostale peut exister sans que le nerf ne soit en cause. Dans ce cas, aucun examen supplémentaire n’est nécessaire. L’examen clinique suffit à identifier la problématique.

      Vous pouvez ramener les examens déjà réalisés pour vos côtes au praticien que vous vous consulterez à l’avenir.

      Si le nerf vous faisait mal, cela se ferait ressentir tout le long du trajet de la côte depuis l’arrière à l’avant avec un trajet douloureux (parfois électrique). Cela s’appelle une Névralgie Intercostale (voir l’article que j’ai rédigé à ce sujet sur : http://www.anthonyrousseau.fr/motif-nevralgie-intercostale/).

      Dans votre situation, il est préférable d’opérer du repos et oui, l’ostéopathie est indiquée dans pareille situation.

      Bien cordialement.

      Mr ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO à Guyancourt (78280)

  • Céline:

    Bonjour,
    Je vous remercie d’avoir pris le temps de me rédiger une réponse détaillée et plutôt rassurante. J’espère que ma côte finira par se stabiliser avec l’aide de l’ostéopathie et que mes spasmes digestifs vont s’estomper.
    Bien cordialement.
    Céline

  • Cass:

    Il y a 4 ans… j’ai eu une entorse au poignet suite à un faux mouvement et progressivement la douleur est remontée au coude, à l’épaule, et jusqu’au cou.

    J’ai eu droit à une attelle au poignet et quelques séances de kinésithérapie. Le kiné étant aussi ostéopathe, m’a fait deux ou trois séances. Au début ça m’a soulagée mais assez rapidement, des douleurs sont réapparues en haut de mon dos et dans les côtes, entre autres.

    J’ai réessayé l’ostéopathie… j’ai vu un podologue posturologue qui m’a prescrit des semelles orthopédiques, j’ai vu un chiropracteur pendant 6 mois, un kinésithérapeute pendant 9 mois, une radiographie du rachis n’a rien révélé…. J’ai l’impression que ça va de mal en pis. Je me réveille toujours avec le côté gauche, l’épaule gauche super contractée et un mal de dos, agrémenté de douleurs cervicales.

    Quand je nage en brasse au bout de 20 minutes j’ai mal aux poignets et avant bras, en dos crawlé j’ai mal au cou et en crawl j’ai mal à l’épaule gauche. Étonnamment au tennis, ça va, j’ai juste un peu mal au poignet. Le pire c’est quand je m’allonge, en inspirant fort, j’ai mal et au réveil. Vers 3/4h du matin, si je me lève pour aller aux toilettes, je n’arrive plus à m’endormir à cause de la douleur. La douleur s’atténue après une heure d’étirements divers et variés mais revient au réveil.

    Je ne sais plus quoi faire. La dernière séance d’ostéopathie m’a soulagée une journée à peine.

    • admin:

      Bonjour,

      Si votre douleur va du poignet jusqu’au cou, c’est probablement un nerf qui souffre.

      Votre douleur semble en lien avec le thorax, + précisément avec la partie cardio-respiratoire. Du stress peut continuer d’entretenir l’irritation du nerf irradiant dans les côtes et/ou dans votre membre supérieur gauche.

      Ressentez-vous généralement : des palpitations cardiaques ? des oppressions dans le thorax ?

      De mon avis, il faut trouver un ostéopathe susceptible de détendre votre thorax gauche, sphère cardio-pulmonaire comprise. Vous pouvez essayer de exercices de cohérence cardiaque.

      En cas de maintien de vos douleurs, malgré la kiné, la chiropraxie et/ou l’ostéopathie, vous pouvez envisager de pousser les examens pour le poumon et/ou la fonction cardiaque, si vous avez des signes cardiaques ou respiratoires, bien sûr.

      Bien à vous.

      Mr ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO à Guyancourt (78280)

  • tesseyre:

    Bonjour,
    il y a 3 semaines je me suite fracturée 3 cotes a gauche, au niveau de sous le sein, en tombant lourdement a plat ventre. Je viens de voir mon médecin pour autre chose et je lui ai parlé de mes cotes. Il sent bien les cales de consolidation, mais je lui ai dit que j’avais aussi mal dans le dos a gauche, surtout quand je m’appuie sur un dossier ou allongée dans mon lit. Il m’a dit qu’il y avait des anomalie a cet endroit et en effet, j’ai une cote qui dépasse dans l’arrondi du dos. De l’autre coté il n’y a pas ça. Est ce qu’une cote peur se déplacer ? Est ce que je peux aller voir un ostéopathe même si les fractures des autres cotes( la cote  » deplacée  » n’est pas cassée ) sont encore présentes et tres douloureuses. Merci pour votre conseil

    • admin:

      Bonjour,

      J’avais reçu 1 patient avec une situation similaire par le passé, avec une fracture à la partie antérieure du thorax soit à la partie avant de 2 de ses côtes. Et celui-ci se plaignait de douleurs à l’arrière de son dos.

      Les côtes (ayant reçu le choc) ont pu se déplacer à l’arrière, occasionnant ainsi un blocage mécanique à l’arrière, dans la zone du dos. Il est possible d’améliorer ces blocages postérieurs grâce à des techniques ostéopathiques.

      Je conseillerai cependant d’utiliser des techniques ne créant pas de nouvelle pression sur les côtes. Pas de HVLA ou de DOG, mais plutôt du fonctionnel qui peut fonctionner localement pour les articulations costo-vertébrales bloquées et/ou douloureuses suite au choc d’il y a 3 semaines. Cela avait suffi à débloquer la situation à l’arrière chez mon patient.

      L’ostéopathe devra donc vous manipuler avec précaution, sans technique trop compressive sur le thorax et vos côtes. L’ostéopathe comprendra les termes techniques utilisés au-dessus.

      Bon rétablissement à vous.

      Bien cordialement.

      Mr ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO à Guyancourt (78280)

  • Stephane:

    Bonjour,

    Il y a 5 ans, j’ai consulté un chiropracteur alors que je vivais en Allemagne afin de me soulager d’un blocage total du dos survenu suite a une grippe.
    Ce medecin m’a craqué le dos d’une facon epouvantable, et depuis ce jour une douleur que je n’avais jamais ressentie avant s’est installee au niveau d’une cote, vers le milieu gauche/bas du dos (une des dernieres cotes).
    La douleur augmente la nuit, et pendant plusieurs mois je me suis reveille avec le dos completement en S, et plus ou moins bloqué pendant au moins 30min. Aujourd’hui je me bats toujours avec ce mal de dos, qui me donne la sensation quand je suis couche sur le cote que ‘quelque chose n’est pas en place’, comme si cela tirait au niveau des cotes basses en bas du dos. Il a aussi craqué ma nuque et j’ai depuis des vertiges permanents quand je bouge la tete de position. Well done.

    Malgre des IRMs et multiples consultations aupres de plusieurs specialistes personne n’a semblé soupsonner quelque chose survenu a une cote, malgré ma description.

    Votre forum m’eclaire et semble me confirmer qu’il pourrait s’agir d’un probleme a ce niveau, qu’en pensez vous? Peut on souffrir pendant des annees d’une luxation a une cote suite a une manipulation?
    Que faire? J’habite aujourd’hui a cote de Perpignan, pourriez vous me conseiller quelqu’un dans la region?

    Merci par avance pour votre aide…

    Stephane

    • admin:

      Bonjour Stéphane,

      Il est tout à fait possible que la manipulation subie ait pu déplacer une côte occasionnant ainsi les douleurs que vous décrivez ici.

      Un ostéopathe pourrait normaliser tout cela en effectuant la manipulation de craquement adéquate pour induire le phénomène inverse, en repositionnant correctement la côte mal positionnée et douloureuse. Il faudra également vérifier et/ou détendre le diaphragme situé du même côté, celui-ci a pu se bloquer.

      Je viens d’effectuer une demande pour la région de Perpignan. Je reviendrais vers vous, sur ce forum, si seulement si, j’ai obtenu un retour de mes collègues pour une proposition d’ostéopathe(s) près de Perpignan.

      Bien à vous.

      Mr ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO à Guyancourt (78)

    • admin:

      Bonjour Stéphane,

      Mes collègues m’ont recommandé Christian KERIEL, qui est ostéopathe au 4 rue Ibn Sinaï dit Avicenne 66330 à Cabestany. Vous avez la possibilité de prendre rendez-vous avec lui directement sur Doctolib, sinon voici le numéro téléphone : 04 68 35 37 93.

      N’hésitez pas à me donner un retour si vous êtes allé voir ce praticien et s’il vous a manipulé.

      Meilleurs voeux à vous !

      Bien cordialement.

      Mr ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO à Guyancourt (78280)

  • Magali:

    Bonjour
    Moi je suis désespéré. Je me bloque des Vertèbres sa fait des années. Depuis 2 ans tout aller bien et là sa recommence.
    À peine replacer par rebloquer la douleur est très dur.
    Mal au niveau des côte aussi.
    Je sais plus quoi faire ??
    Cordialement

    • admin:

      Bonjour,

      Afin de vous conseiller au mieux, pourriez-vous me préciser SVP si :

      – vous êtes asthmatique ? tousser souvent ?

      – si vous pratiquez 1 sport ? Agrès ? Autre sport ?

      – avez-vous déjà eu un choc sur le thorax ? Exemple : accident de voiture (avec la ceinture, l’air bag), vélo (guidon), ski (choc frontal avec un autre skieur) avec un choc sur le sternum/thorax/côtes ?

      – si vous avez déjà eu 1 ou plusieurs pneumonies ? Pneumothorax par le passé ?

      Un dysfonctionnement intrathoracique de la plèvre et/ou des poumons peut faire récidiver les douleurs et/ou blocage de côte.

      A quelle(s) côte(s) avez-vous mal ou vous bloquez-vous ? Devant ? Derrière ? En haut ? En bas ? Zone d’omoplate ?

      Dans quelle ville vous situez-vous ?

      Bien cordialement.

      Mr ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO à Guyancourt (78280)

  • Alexandra:

    Bonjour, j’ai eu le covid le 13 janvier dernier avec en symptome principaux la toux. J’ai eu un léger mieux pendant une semaine et demi et depuis j’ai de nouveau de la toux avec une gene respiratoire (sifflement a l’inspiration et raclement sur la fin de l’expiration. J’ai une douleur au touché sur la côte en dessous du sein gauche et un point dans le dos a peu pres au même niveau que la sensation de raclement. Je me demande donc si à force de tousser je ne me suis pas coincé ou déplacé quelque chose. Je suis suivi régulièrement pour une ernie discale au cervicale au même endroit que le point dans le dos. J’aimerais pouvoir être rassuré pour calmer mes angoisses liés à cela le temps de pouvoir consulter mon osteopathe. Je vous remercie.
    Cordialement

    • admin:

      Bonsoir Alexandra,

      Au vu de votre douleur costale, voici les différentes pistes possibles :

      – vérifier s’il pourrait exister 1 foyer pulmonaire lié à la COVID ou à autre chose. L’auscultation pulmonaire par le médecin peut suffire à suspecter cela. Sinon une radio thoracique peut le permettre en cas de doute avéré à l’auscultation en + d’une fièvre par exemple.

      – le diaphragme a pu se mettre en tension à cause de la toux et/ou de l’anxiété. Cela peut alors occasionner des douleurs devant et derrière.

      – cote bloquée à cause de la toux.

      Voici différentes causes possibles pour ce type de situation.

      Dans l’ordre, à voir avec un médecin pour l’auscultation de vos poumons.

      Puis radio si et seulement si, le médecin le juge nécessaire.

      Ostéopathie et/ou Sophrologie après.

      L’anxiété peut suffire à expliquer tout cela. Moi-même, j’ai eu une forme Costaude de la COVID pendant 25j et je sais que cela peut générer de l’anxiété.

      Bonne continuation à vous.

      Bien cordialement.

      Mr ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO à Guyancourt (78280)

  • Thibaut:

    Bonjour docteur, merci pour le temps que vous pouvez passer à répondre à toutes ces questions!

    Mon cas perso, chute en snowboard sur une rampe. La rampe tape contre l’arrière des cuisses et mon buste subit le choc de se rapprocher violemment contre les cuisses, mais sans choc supplémentaire je pense.
    Je finis ma journée de snowboard, et rentre chez moi normalement.

    Étant en même temps dans une prépa marathon, je vais courir le lendemain… allure modérée, mais pas du tout agréable.

    Je vais ensuite consulter un médecin qui m’annonce une cote flottante fracturée, à confirmer par radio.
    Sur la radio la côte flottante n’apparaît pas fracturée, par contre la côte 7 dans l’arc antérieur vers le sternum, oui. A priori, pas de douleurs de ce côté là au toucher

    La douleur est beaucoup moins présente qu’aux 2 premiers jours, mais depuis je ne constate pas vraiment d’amélioration vers les cotes flottantes. Cela fait « seulement » deux semaines (une éternité pour moi, accro au sport).
    Y-a-t-il un examen complémentaire que je devrai demander? Je n’ai pas d’idée de comment la douleur devrait être atténuée au bout de deux semaines, mais au toucher, et au mouvement du buste, la douleur est toujours présente, et ne semble pas forcément évoluer.

    Est ce qu’une reprise du sport est envisageable (sans parler de course à pied, mais par exemple du vélo, ou sport en salle de musculation), est envisageable, sous combien de temps? Faut il que la douleur est totalement disparue?

    Merci par avance,
    Thibaut

    • admin:

      Bonjour Thibaut,

      La partie antérieure de la 7e côte est importante puisqu’elle relie les 7°, 8°, 9° et 10° côtes au sternum. Une fracture de la 7° côte peut donc amener à des tensions sur les 7°, 8°, 9° ou 1O° côtes du même côté et également au niveau des muscles s’insérant sur ces côtes (ex : diaphragme, muscle obliques…).

      Si vos douleurs se situent à l’arrière, il faudrait voir pour débloquer le muscle carré des lombes.

      Si vos douleurs se situent sur le côté, à voir si un Corset Souple CEMEN pourrait vous soulager ? Celui-ci permet de contenir les côtes.

      Pour la reprise du sport, cela dépend de l’endroit exact de la fracture et cela dépend également de l’intensité des douleurs perçues.

      Pourriez-vous me préciser SVP l’endroit exact de vos douleurs ?

      Bien à vous.

      Mr ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO à Guyancourt (78280)

  • Thibaut:

    Bonjour
    Merci pour votre retour rapide, et explicite !
    Ma douleur se situe sur le côté et un peu vers l’avant, mais sous les cotes, au niveau des côtes flottantes!

    Pour tout avouer, l’idée de courir le marathon dans une semaine reste dans un coin de ma tete… je pense faire une petite sortie mercredi voir si j’ai des gènes respiratoires ou autre lors de mes foulées !

    Bon dimanche,
    Thibaut

    • admin:

      Bonjour Thibaut,

      Merci pour ces précisions-ci.

      Pour information, les côtes flottantes ne dépassent pas en avant. La pointe antérieure des côtes flottantes (côtes N°11 et 12) se terminent sur le côté.

      Là, où vous ressentez probablement vos douleurs, ce doit être au niveau des côtes « fausses » (8, 9 ou 10) qui s’attachent sur la 7° côté cassée. A voir si le corset souple CEMEN pourrait vous soulager ?

      Vu la localisation de votre fracture, je pense que vous auriez tout intérêt à attendre que cela consolide et cicatrise. L’utilisation d’Argile Verte localement et de silice (en gélules) peut accélérer la cicatrisation de l’os.

      Bien à vous.

      Mr ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO à Guyancourt (78280)

  • Thibaut:

    Merci pour les infos !
    J’ai essayé la ceinture souple CEMEN, mais j’avoue ne pas être convaincu!
    L’effet « compression » me dérange un peu, et les gestes/mouvements qui me font mal sans, ne me semblent pas moins douloureux avec!
    Parfois le contraire, je pense aux éternuements ou à la toux par exemple!
    Encore merci à vous pour vos précieux enseignements,
    Thibaut

    • admin:

      Bonjour Thibaut,

      Merci pour ce retour. Le corset Souple CEMEN était préconisée en cas de fracture de côte lorsque je travaillais aux Urgences.

      C’est bien d’avoir essayé malgré tout.

      Dans quels cas est-ce que cela marche ? Ou inversement, dans quels cas, cela n’est pas utile dans votre cas ? Cela pourrait être utile à connaître pour d’autres patients ayant une fracture au même endroit que la vôtre.

      Bien à vous.

      Mr ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO à Guyancourt (78280)

  • Thibaut:

    Disons que c’est surtout les torsions sur un côté, le gainage de la sangle abdominale, ou encore des mouvements brusques pour éviter des objets/ personnes lors de mes déplacements qui me font mal la journée. Ces mouvements ne sont pas moins douloureux avec la ceinture

    Elle peut par contre être utile lors des premières nuits, où chaque mouvement semble douloureux !

    Si je dois situer la douleur précisément, je prend la verticale du téton gauche (la douleur se situe entre ce point et le côté), et légèrement au dessus (disons la largeur du pouce) du nombril, à l’horizontal.

  • Jerome:

    Bonjour

    Me suis fait une Fracture non déplacée de l’arc antérieur de la 11e côte gauche
    Il y a 6 semaines
    A ce jour la consolidation a bien commencé selon le médecin
    Il m’a conseillé un bilan ostéopathique pour remettre en place tout ça
    Est ce que n’importe quelle ostéopathe est en mesure de réalisé cette manipulation ?
    J’ai déjà consulté et rien n’a changé
    Le médecin m’a dit que la côte n’était pas à sa place
    Cela me donne des douleurs sur le côté

    Merci

  • Jerome:

    Bonjour

    Je vient vers vous pour m’éclaircir sur ma fracture ci jointe

    Fracture non déplacée de l’arc antérieur de la 11e côte gauche
    Cela fait 6 semaines, le médecin me dit que la consolidation est bonne et qu’il est conseillé d’aller consulter un ostéopathe pour faire un bilan car selon lui la côte n’es pas à sa place
    Faut-il un ostéopathe bien particulier ou peu importe
    A ce jour je ressens des douleurs sur le côté autour d’où était la Fracture

    Merci de bien vouloir m’éclairer

    Jerome

    • admin:

      Bonjour Jérôme,

      Je suis assez étonné que votre médecin vous est recommandé d’être manipulé pour votre côte, surtout si vous sortez d’une fracture.

      De base, la côte est + fragile que les autres os car + cartilagineuse.

      Il existe effectivement des manipulations avec craquements pour repositionner une côte. Ces techniques se réalisent le plus souvent derrière dans le dos, entre la vertèbre et la côte s’articulant à la vertèbre. Normalement, n’importe quel ostéopathe est compétent pour effectuer ce type de manipulation.

      Vu la localisation de votre fracture, je ne pense pas judicieux de venir comprimer la côte (devant) pour la faire craquer derrière et la débloquer sur son ensemble.

      La compression devant pourrait être inintéressante au vu du type de fracture constatée.

      Je pense qu’il faudrait attendre encore au moins 15j minimum avant d’effectuer de telles manipulations.

      Sinon, il existe des techniques sur la partie avant des cotes au niveau de la jonction des côtes 1 à 7 au niveau du sternum, mais je pratique rarement ce type de technique. Je pense que peu d’ostéopathes pratiquent des techniques (de craquement) pour cette zone.

      Pour accélérer la cicatrisation, vous pouvez faire des applications d’argile verte sur la zone fracturée et prendre de la silice en gélules. Demandez conseil en pharmacie pour tout cela.

      Bien cordialement.

      Mr ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO

  • Jerome:

    Je vous remercie Anthony
    J’ai d’autant plus déconné qu’à 2,5 semaines de la fracture je commençais à avoir moins de douleurs, j’ai repris le gainage a la roulette 😭😭
    En effet j’ai consulté vendredi soir une ostéopathe
    Elle a détendu les zonés mais pas de manipulations fortes
    Je fait déjà des cataplasmes d’argile et j’ai pris au début dû silice à boire
    En plus de la fracture je pense qu’il y a eu de l’inflammation musculaire
    Ceci rendait mon métier de commercial difficile car la conduite et les secousses réveillaient des douleurs inflammatoires
    Pensez-vous qu’il est possible de commencer à pratiquer la course à pied

    • admin:

      Bonjour Jérôme,

      En fonction du terrain, la course à pieds pourra induire des secousses pouvant être gênantes et/ou douloureuses pour vos côtes.

      Bien cordialement.

      Mr ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO

  • Bonjour docteur,

    Voilà j’ai eu pendants plusieurs année des douleurs au niveau des côtes au début je penser que c’était au cœur mais par après via mon médecin j’ai compris que c’était les côtes et non des douleur au cœur. Mais je me disais que ça allait passer que ce n’était rien de grave malgré les piques de douleurs que je ressenter.
    A 18 ans je me suis enfin décider à aller consulter mon médecin et le diagnostic fut que j’avais une côte du côté gauche mal placée, elle n’était pas à la même hauteur que les autres ce qui fesait que j’avais ses douleurs comme des coup de poignard dans ma cage thoracique . Donc j’ai commencer à voir un ostéopathe pendant 2 à 3 séances puis le covid est arrivé. Voilà mes 2 question j’ai toujours fait du sport mais je penne à avoir une progression dans mon endurance est-ce que le fait que j’ai ce problème au niveau de mes cotes pourrait faire que j’ai du mal à respirer et à développer avoir mon endurance lors de mes effort physiques ? Sachant que cet semaine je suis allez faire un exercice de fractionné et lors de cet séance, quand je devais reprendre mon souffle j’ai eu une très forte douleur à la poitrine comme ci ma respiration se saturée. Chaque respiration était douloureuse. Est ce ce problème serait la source de mes complications à respirer (avoir un long souffle) lors d’activité physiques ?

    Merci d’avance docteur

    • admin:

      Bonjour Jonathan,

      L’effort physique va venir majorer la fonction respiratoire et donc majorer les contraintes mécaniques subies par les côtes normales ou bloquées. Un effort physique pourra donc majorer les douleurs costales. Et les blocages des côtes vont également pouvoir réduire les performances athlétiques.

      Les douleurs en coup de poignard ou en aiguille peuvent effectivement être provoquées par 1 ou plusieurs côtes bloquées. L’ostéopathie peut permettre de débloquer une côte bloquée.

      Il arrive parfois que la mobilité soit restreinte de manière générale pour l’ensemble des côtes en cas : d’asthme, accident (voiture, ski, etc etc…).

      Je pense que votre corps vous fait savoir ses limites. Il n’y a que les efforts progressifs qui pourraient permettre d’améliorer vos performances athlétiques sans avoir le risque de se blesser ou de se faire mal.

      Bien à vous.

      Mr ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO à Guyancourt (78280)

  • Bonjour docteur,

    Merci de votre réponse rapide, si j’ai bien compris mon problème de côté mal placée pourrait expliqué mes complications de respiration lors d’un travail physique ? Car cela fait maintenant plusieurs année 5 ans exactement que je pratique un sport et j’ai toujours eu des difficultés lors de ces exercices physiques (souffle coupée rapidement, douleur au niveau du cœur )

    • admin:

      Bonjour Jonathan,

      Un blocage costal / respiratoire peut suffire à expliquer cela.

      Sinon il faudrait réaliser des examens cardiaques (ex : test d’effort et échographie cardiaque) ou EFR (test respiratoire avec un pneumologue) pour toute autre cause.

      La cause mécanique costale peut suffire.

      Bien cordialement.

      Mr ROUSSEAU Anthony
      Osteopathe DO à Guyancourt (78280)

  • Merci docteur pour vos réponses rapide,

    Merci pour ces éclaircissements je prendrai rendez vous avec mon médecin traitant pour reprendre les séances d’ostéopathie et pourquoi pas aussi éventuellement effectuer une radio ou une échographie.

    Merci docteur

  • J’ai eu 2 fractures de côtes costales l’une d’elle s’est soude et la 8eme en voie de consolidation mais dès que je fais un effort j’ai mal au dos, je vous informe que j’ai 69ans, mais je fais mon ménage sans problème

  • Eva:

    Bonjour,
    Voilà mon problème je me suis légèrement déplacé une côte, j’ai eu des douleurs très légère que je pensais être du au stress. Un soir j’ai fais le poirier et en retombant impossible de bouger une douleur affreuse à la respiration et en mouvement. J’ai été chez losteo il m’a dit que je m’étais déplacé la côte et que c’est possible qu’il y ait besoin de 2 séances. Donc la douleur diminue sauf qu’un jour je chahute (1 semaines après losteo) la douleur reviens, j’y retourne il la remet. Tout va bien pendant 1-2 semaines et la faux mouvement la voilà repartit j’ai mal quand je respire, la nuit est très douloureuse je ne sais plus quoi faire. Car il me dit qu’il faut bouger pour que ca se remette bien mais des que je fais un petit mouvement elle rebouge

    • admin:

      Bonjour Eva,

      La seule que je pourrai vous dire est qu’une cote déplacée nécessite une manipulation pour être remise en place.

      Il arrive parfois qu’une zone reste sensible et puisse se rebloquer régulièrement pour un même endroit.

      A voir s’il pourrait exister un dysfonctionnement du diaphragme et/ou de la cavité pleuro-pulmonaire qui entretiendrait cette dysfonction costale ?

      Dans quelle ville vous situez-vous ?

      Bien cordialement.

      Mr ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO

  • Gaelle:

    Bonjour,
    Comme beaucoup de personnes ici je lance une bouteille à la mer …
    Il y a 4 ans, à cheval, rênes longue, on terminais une séance de travail et la jument a tirer un grand coup sec sur les rênes que je tenaient de ma main gauche ce qui m’a tiré fortement sur le bras gauche, a chaud aucune douleur mais au milieu de la nuit violente douleur dans le dos au niveau thoracique à gauche allant jusqu’à un point épigastrique et des difficultés à respirer. 1er rdv etiopathe me confirme que quelques choses cloche au niveau costale sur 2 étages, quelques manip et hop problème réglé. Quelques mois plus tard je retourne chez l’etiopathe pour un soucis lombaire et une manip de « torsion » est effectué, pas de douleur à se moment là juste une petite sensibilité, puis la nuit qui a suivit rebelotte douleur difficulté à respirer ( souffle coupé ) re etiopathe le lendemain, même problème de nouveau réglé puis de manière inexpliquée depuis octobre 2021 toute les nuits j’ai cette douleur insupportable qui irradie le long des côtes hautes à gauche jusque devant, aucun médicament ne fonctionne, une bonne douche chaude ou du froid soulage et la journée je n’ai presque pas mal, si j’appuie fort sur le point douloureux ou que je fait une torsion avec mon buste ça re déclenche la douleur, IRM rachis révèle 2 hernies latérales gauche D7-D8 D8-D9 non conflictuelles, et tous les praticiens et ma rhumato s’accordent pour me dire que mes douleurs ne sont pas dues aux hernies.
    J’essaye un nouveau programme avec ma naturopathe pour éliminer des douleurs projetés du système digestif mais franchement je pense plus à une douleur mécanique, je travail avec des ports de charges assez lourdes mais la journée je ne suis pas beaucoup gênée mais mes nuits sont un enfers…. Le mésothérapie n’a rien donné non plus, la seule chose qui m’a soulagé 24h ce sont les ventouses. pensez vous que la probleme soit d’origine costale ? Même si cela traîne depuis 4 ans je n’imagine pas avoir mal toutes les nuits pour le reste de ma vie ?
    Merci beaucoup pour votre retour,
    Bien cordialement

    • admin:

      Bonsoir Gaelle,

      Navrant que vos douleurs puissent récidiver régulièrement et rassurant qu’elles puissent être améliorées et qu’elles puissent disparaître parfois.

      En cas de dysfonctionnement répété du Diaphragme, j’aurai tendance à aller vérifier, tester et/ou travailler le muscle petit pectoral et/ou les muscles scalènes, les derniers muscles cités peuvent irriter le nerf du Diaphragme, nommé Nerf Phrénique. Pour le muscle petit pectoral, il s’agit simplement d’un muscle d’épaule très régulièrement utilisé en équitation, muscle s’insérant sur les côtes 3, 4 et 5 de souvenir.

      Bonne continuation à vous.

      Bien cordialement.

      Mr ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO

  • Gaelle:

    Bonjour,
    Merci pour votre réponse, je précise que je ne fait plus d’équitation depuis 4 ans maintenant et plus aucun sport non plus, cette nuit réveil très douloureux sur toute la partie gauche du dos vers T6 a peut près jusqu’à l’avant de la côte sous la poitrine, j’arrive à soulager fortement la douleur en m’essayant en tailleur sur le lit le dos voûté vers l’avant et la tête enroulée vers l’avant également en étirant mes bras vers l’arrière tendus rejoignant mes 2 mains que je pose sur le matelas et j’étire comme ça 2 min et bizarrement la douleur disparaît a presque 70% reste simplement quelques raideurs et tensions musculaires, pensez vous qu’une douleur pouvant varier d’intensité en quelques minute puisse être plutôt musculaire ou le pincement d’un nerf ?
    Je suis dans les Yvelines j’ai pris rdv avec vous en septembre 🙂

    Bonne journée
    Cordialement

    • admin:

      Bonjour Gaëlle,

      Merci pour ces précisions.

      Avec plaisir pour se voir le Jeudi 8 Septembre à 13h30.

      Merci de rapporter TOUS les examens complémentaires dont vous disposez, notamment ceux montrant les hernies dorsales.

      Merci de ramener également les examens complémentaires dits normaux, j’y jetterai un coup d’œil attentif.

      Bel été à vous et à très bientôt !

      Bien cordialement.

      Mr ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO à Guyancourt (78280)

  • Magali:

    Bonjour,

    Il y a quelques années je me suis réveillée avec d’intenses douleurs dans le haut du dos/cervicales, côté droit ( uniquement) dont le niveau de douleur me faisait penser à des épisodes de torticolis, intenses, subits, impossible de bouger la tête en arrière ou sur le côté ( droit). Je n’ai jamais consulté pour celà, me disant qu’il s’agissait de torticolis et que ça allait passer tout seul ( je restais alitée quelques jours). Depuis cet épisode, régulièrement, j’ai cela de nouveau. Une douleur la plupart du temps absente dans la région de l’omoplate droite/épaule qui peut devenir très, très, très intense tout d’un coup. Je fais pas mal de sports et marche beaucoup. La douleur n’avait jamais été, bien qu’intense, longue.

    Ça va faire trois semaines par là maintenant que j’ai mal à cet endroit, sans discontinuer. La douleur parfois faible mais présente, parfois tellement intense que je ne peux pas me relever. Lever le bras, tenir le téléphone, peu importe, tout est impossible à faire. J’ai eu quelques séances de kiné qui ont empiré considérable la chose. Je me suis levée un matin impossible de bouger. J’ai pris rdv chez un ostéopathe qui m’a dit que j’avais une côte déplacée. C’était il y a quelques jours. Les nuits suite à ce rdv ont été extrêmement douloureuse, toute ma cage thoracique semblait se comprimer, avec beaucoup d’air, envie de vomir et vertiges. Depuis ces symptômes ont disparus mais la douleur, derrière, est restée. Tellement intense la nuit que j’en viens à avoir envie de me blesser pour ressentir autre chose. J’ai pensé à aller aux urgences, je ne suis pas allée jusqu’au bout ( je suis agoraphobe et sentant la panique j’ai du sortir) je suis désespérée, je ne sais plus quoi faire et j’ai peur d’avoir quelque chose comme de l’arthrose qui ne disparaisse jamais. Je n’ai que 28 ans et pour l’instant, ne peut même plus marcher pour aller faire mes courses ou conduire alors que je faisais du sport tous les jours il y a encore si peu de temps….

    Par moment quand j’ai mal je sens que c’est chaud, comme si ça battait fort et que c’était enflé ( peut-être pas mais c’est la sensation). Mon épaule/bras craque au moindre mouvement. Je sens quelque chose qui bouge sous mes doigts, derrière, là où j’ai mal. Ça fait mal jusque dans le pouce, que je craque régulièrement avec beaucoup de facilité. Parfois, j’ai l’impression que c’est engourdi partout, tout le côté droit en fait, jusque dans la jambe. Quand je touche moi même derrière les omoplates, elles ne semblent pas pareille, l’autre n’a rien » qui bouge » et craque normalement.

    Je ne sais pas du tout quoi faire et je commence à avoir très peur.

    • admin:

      Bonsoir Magali,

      Les douleurs dont vous faites mention ici pourraient faire penser à une côte bloquée en haut à droite dans la zone proche des cervicales basses et de votre zone d’omoplate droite. Classique chez 1 personne droitière par exemple.

      Quand une côte est trop haute, cela peut provoquer les douleurs que vous connaissez : sensations de torticolis, intensité de douleur variable jusqu’avoir des douleurs très intenses et une mobilité pouvant être très restreinte jusqu’à se sentir complètement bloqué(e). L’arthrose n’a rien à voir là-dedans, très peu probable à l’âge de 28 ans et pas aussi invalidante qu’on le pense quand elle est là.

      Il arrive parfois que des douleurs puissent irradier dans le bras du côté de la côte bloquée. Dans ce cas-là, il faut débloquer la côte et améliorer le mode respiratoire du patient qui a mal et qui est bloqué pour cette zone.

      Je ne pense pas que cela soit grave au 1er abord.

      Il faudrait faire SOPHROLOGIE pour améliorer la respiration et les blocages respiratoires (des côtes) et trouver 1 ostéopathe susceptible d’améliorer un éventuel blocage costal haut au moyen de techniques douces, car le corps peut parfois mal réagir à des techniques un peu + appuyées.

      Anxiété / Agoraphobie / Etouffement peuvent favoriser et/ou entretenir ces tensions-ci, d’où la Sophrologie à envisager pour ses différents bienfaits.

      En cas de doute, vous pouvez faire une Radiographie standard de vos cervicales avec une vue de 3/4. Mais je pense qu’un blocage costal peut justifier tout ce que vous avez mentionné ici.

      Remarque : si vous avez vos épaules trop crispées et trop hautes au quotidien, cela peut bloquer les côtes supérieures en position trop haute. Relâchez vos épaules, devant l’ordinateur, en conduisant, etc etc … si tel était le cas.

      Quels sports pratiquiez-vous en général ? Sport de raquette (badminton) ? Autre ?

      Bon courage pour la suite.

      Je reste disponible si nécessaire.

      Bien cordialement.

      Mr ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO à Guyancourt (78280)

  • So:

    Bonjour , j’aimerai avoir un conseil j’ai la 9eme côte qui fait des claque sur dés mouvement de rotation sa disparaît seul ou faudrait faire quelque chose c’est du à la boxe , suite à un nombre répéter de coup à ce niveau là …

    • admin:

      Bonjour,

      Afin de pouvoir vous répondre au mieux, pourriez-vous me donner + de précisions SVP :

      – Où percevez-vous le claquement ? Devant ? Derrière ? Ailleurs ?

      – Dans quelle(s) rotation(s) percevez-vous ce claquement ? En vous tournant vers la droite ? La gauche ?

      Parfois le cartilage de la rampe chondro-costale frotte sur les muscles abdominaux en cas de claquement devant car la cote est cartilagineuse donc très souple. Si c’est cela, pas grand chose à faire.

      Si le claquement existe au niveau du sternum, ce peut être la jonction articulaire entre la cote et le sternum qui craque. Pourquoi pas voir un ostéopathe pour être manipulé dans pareille situation.

      Bonne continuation à vous !

      Bien cordialement.

      Mr ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO à Guyancourt (78280)

  • Aurélie:

    Bonjour,

    Cela fait maintenant plus de 4 mois que j’ai une côte flottante de déplacée. Elle ressort légèrement vers l’avant, ce qui peut parfois me faire mal lorsque je m’appuie dessus. J’ai déjà fait 2 séances d’ostéopathie pour essayer d’atténuer la gêne (car ça me gêne énormément !) et la replacer mais ça n’a pas trop arrangé la chose.
    J’ai essayé de me mettre au repos total pendant un bon mois (plus de sport et pas de port de charges lourdes) mais cela n’a rien fait. Mon médecin m’a prescrit scanner et radio pour s’assurer qu’aucun organe ne gênait la remise en place mais a priori non. Du coup je ne sais plus trop quoi faire, je me sens un peu démunie face à la situation.

    Quel(s) conseil(s) auriez-vous à me soumettre ? Dois-je faire plus de séances d’ostéo ? Dois-je arrêter complètement le sport ?

    Je vous remercie par avance pour votre aide qui me sera très précieuse.

    Bien cordialement

    • admin:

      Bonjour Aurélie,

      Il est probable que ce déplacement de côte reste présent ou perceptible à l’avenir.

      Il faudra certainement apprendre à vivre avec.

      Plus vous focaliserez sur la cote déplacée, plus vous y penserez et plus vous la sentirez ou percevrez anormale et/ou douloureuse.

      Il existe des corsets souples « CEMEN » utilisés généralement en cas de fracture de Côte. Celui-ci pourrait être utilisé lorsque vous avez mal à cette côte.

      Vous pouvez faire du sport dans la limite ou ce sport ne majore pas trop vos douleurs habituelles. Certains sports doivent être + indiqués que d’autres.

      Savez-vous si un choc ou un événement particulier aurait pu déplacer votre côte ?

      Bien cordialement.

      Mr ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO

  • Sandrine:

    Bonsoir..

    Je suis chez mon osteo à 15 jours d’intervalle.. Seulement, je pense qu’il m’a fragiliser le corps puisque qu’il ne fait pas semblant de faire craquer et de vous soulever par les bras pour les vertèbres.
    Des douleurs me sont venu comme une sciatique, d’où cela était insupportable et des douleurs aux extrémités des bras voir thorax..
    Ma question est, cela est il du a mes 2 séances osteo trop rapprocher !?

    • admin:

      Bonjour Sandrine,

      Je ne suis pas certain d’avoir bien saisi quand vos douleurs ont été ressenties : après la 2e séance réalisée 15j après la 1ere ?

      Pour répondre à votre question, au démarrage de mon activité, je laissais un intervalle de 15 jours entre 2 séances. Ce délai entre 2 séances ne me paraît pas être un problème en soi.

      Par contre, peut-être que les techniques de craquement utilisées ne sont pas totalement adaptées pour vous ou vos maux. D’où peut-être la surréaction au niveau douleurs ?

      Il existe différentes techniques en ostéopathie, peut-être trouverez-vous + d’intérêt de trouver 1 ostéopathe utilisant des techniques + douces mais tout aussi efficaces.

      Bien à vous.

      Mr ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO

Laisser un commentaire