Horaires du Cabinet
du Lundi au Vendredide 9h30 à 19h00
le Samedide 9h30 à 12h30
Horaires du Secrétariat
du Lundi au Vendredide 9h30 à 19h00
le Samedide 9h30 à 12h30
Plan
Comment accéder au Cabinet ?

EN VOITURE :

– Parking gratuit à proximité immédiate.

– Place de parking PMR.

_________________________________

EN BUS :

– Station GAUDI (à 50m) : Lignes 439, 440, 455, 456, 467, 468.

– Station VILLAROY (en face du Technocentre Renault, à 250m) : 439, 440, 455, 456, 465, 467, 468.

_________________________________

EN TRAIN :

– Gare de Versailles puis BUS.

– Gare de Saint Quentin en Yvelines puis BUS.

Actualité Facebook

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons
Cover for Rousseau Anthony, Ostéopathe à Guyancourt
168
Rousseau Anthony, Ostéopathe à Guyancourt

Rousseau Anthony, Ostéopathe à Guyancourt

ROUSSEAU Anthony, Ostéopathe, se situe au 4 rue Franck-Lloyd Wright à Guyancourt (78280)..

Prise

Votre #Ostéopath, Rousseau Anthony, Ostéopathe à Guyancou interviendra en #Ostéopathi auprès des #Arbitres du match de Ligue des Champions qui officieront le Mardi 6 Septembre 2022 à 21H00 au Parc des Princes pour #PSG - #Juventus. ... Voir plusVoir moins

#Vaccination de son enfant contre le #papillomavirus humain (HPV) : faire le point avec un médecin.

Il est important de faire vacciner son enfant contre les infections à papillomavirus humain (HPV) à l'#adolescence car l' de cette vaccination est proche de 100 % si elle est pratiquée avant le début de la vie sexuelle. La vaccination est le meilleur moyen de se protéger contre ces infections très fréquentes, qui se transmettent lors des contacts sexuels et qui peuvent évoluer vers des cancers.
... Voir plusVoir moins

Load more

Articles avec le tag ‘cervicales’

En cas de torticolis, le patient se sent bloqué pour son cou. Il ne peut pas tourner la tête sans que cela ne lui provoque des douleurs. Le patient est généralement obligé de tourner le corps entier pour pouvoir regarder à droite, à gauche ou en arrière.

Voici les principaux facteurs qui peuvent amener à un torticolis :

– Mauvais positionnement de la nuque au cours de la nuit. Le patient se lève alors bloqué le matin au niveau de son cou.

– Stress.

– Coup de froid. Le muscle se contracte en réaction au froid extérieur.

– Accident ou traumatisme. Dans ce contexte-là, je recommande au patient de réaliser une radiographie avant de consulter un ostéopathe.

 

Ce qu’il faut savoir sur les torticolis :

– Généralement, ceux-ci sont provoqués par des contractures musculaires et/ou un blocage vertébral.

– En cas de torticolis chez un enfant, je recommande aux parents de consulter le médecin traitant et de réaliser une radiographie, d’autant plus si ce torticolis fait suite à un accident ou à un traumatisme.

– Les torticolis récidivent plus facilement si le patient a déjà été sujet à un coup du lapin lors d’un accident de voiture par exemple.

– Certains torticolis peuvent être provoqués par des tensions trop importantes sur l’estomac et l’oesophage.

 

Pour informations :

– Il n’est pas obligatoire d’avoir réalisé des radios du dos avant de consulter un ostéopathe. Lors de votre visite chez un ostéopathe, il est toutefois conseillé de ramener TOUS les examens complémentaires déjà réalisés par le passé.

– L’arthrose n’est pas une contre-indication à la prise en charge ostéopathique.

– L’existence de pincements discaux n’est pas une contre-indication à la prise en charge par un ostéopathe. Je recommande cependant d’éviter toutes techniques de manipulation qui pourraient mettre en jeu les disques douloureux. D’autres techniques peuvent être utilisées autrement, sans qu’il y ait à mobiliser la zone du disque.

– Certaines douleurs cervicales peuvent être liées à des problèmes de diaphragme, d’estomac ou de foie.

 

Voici quelques exemples de patients venus me consulter pour des torticolis :

Exemple 1 : Patiente de 54 ans, directrice dans une garderie. Elle traînait depuis environ 3 semaines avec un torticolis. Les traitements médicamenteux n’ont pas été efficaces pour ses symptômes. La patiente a fini par consulter une rhumatologue qui m’a adressé cette patiente. Les différents tests ont montré que la colonne cervicale était sous contrainte à cause des tensions de l’oesophage, de l’estomac et du diaphragme. C’est le stress qui avait participé à verrouiller tout ce système. Un travail sur le diaphragme et sur l’estomac ont permis d’obtenir de très très bons résultats pour la cervicalgie de cette patiente.

Exemple 2 : Patient de 43 ans, travaillant dans le bâtiment. Le patient s’est levé un matin avec un torticolis. L’interrogatoire ne révélait pas de traumatisme particulier, par contre, le patient décrivait des picotements dans sa main gauche. J’ai donc réalisé un examen neurologique standard des membres supérieurs qui a montré une abolition du réflexe au niveau du triceps. Au vu de cette anomalie, j’ai décidé de ne pas manipuler ce patient. J’ai donc réalisé un courrier au patient afin qu’il puisse être vu par un médecin et qu’il puisse réaliser une radio, qui a fini par révéler un pincement discal non connu jusqu’à aujourd’hui.

Les troubles de la convergence oculaire sont généralement diagnostiqués ou évoqués par l’ophtalmologue. En cas de trouble de la convergence oculaire, l’ophtalmologiste pourra vous proposer une rééducation avec un orthoptiste.

A savoir que ces troubles de la convergence oculaire peuvent favoriser :

– des maux de tête.

– des inconforts visuels.

– des douleurs cervicales…

D’où l’importance de régler les problèmes de convergence oculaire !

L’ostéopathie répond également aux problèmes de convergence oculaire. En effet, une étude réalisée en 2006 a permis de montrer le lien entre le rachis cervical haut et des troubles de convergence oculaire. Des manipulations ostéopathiques réalisées sur le rachis cervical haut ont permis d’améliorer la convergence oculaire des patients. Cela est en lien avec le réflexe oculo-céphalogyre.

On appelle réflexe oculo-céphalogyre le mouvement réalisé par les globes oculaires ainsi que le mouvement réalisé par la tête et le cou pour regarder un objet sur un côté. Pour exemple, si vous souhaitez observer un objet situé sur votre droite, le réflexe sera de porter vos 2 globes oculaires vers la droite ainsi que de porter votre tête et votre cou vers la droite. En cas de dysfonctionnement de la fonction oculaire, il pourra exister un dérèglement également au niveau de la mobilité du rachis cervical haut. La manipulation ostéopathique a pour rôle de normaliser ce réflexe, permettant ainsi d’améliorer la mobilité du cou ainsi que la convergence oculaire.

Je recommande donc aux patients concernés par des troubles de convergence oculaire de pouvoir réaliser une rééducation avec un orthoptiste ainsi que de réaliser quelques séances avec un ostéopathe. Je conseille également de pouvoir refaire le point avec l’orthoptiste à distance de la rééducation par orthoptie. Il n’est pas rare que quelques troubles réapparaissent quelques années plus tard.

 

Voici l’exemple d’une patiente vue en ostéopathie pour ce trouble :

Exemple 1 : Patiente de 50 ans, travaillant sur ordinateur. La patiente est actuellement suivie en orthoptie après que son ophtalmo lui ait diagnostiqué des troubles de convergence oculaire. La patiente se présente avec des fatigues visuelles et des maux de tête frontaux. La séance réalisée en ostéopathie a permis de montrer qu’il existait des dysfonctionnements des vertèbres cervicales hautes en rapport avec les troubles de convergence oculaire. L’association orthoptie et ostéopathie a permis d’améliorer ces symptômes-là.

– Tous droits réservés à ROUSSEAU Anthony, Ostéopathe à Guyancourt (78280) –

Les accidents de la voie publique (AVP) concernent aussi bien les automobilistes, cyclistes, motards ou piétons.

L’accident le plus fréquent est le « coup du lapin ». Celui-ci a généralement lieu quand un véhicule avec une vitesse plus importante que la vôtre vient vous percuter par l’arrière.

Je conseille aux patients ayant subi un AVP de réaliser des radiographies du rachis entier suite à l’accident. Ceci permet de constater d’éventuelles répercussions sur la colonne vertébrale liées à l’accident. Cette radiographie pourrait vous servir pour votre assurance !

 

Conséquences du « coup du lapin » et prise en charge ostéopathique =

 

Lors d’un AVP, les contraintes mécaniques subies par le corps sont très importantes, il suffit de voir l’état du véhicule pour le constater.

Le patient se plaint généralement de douleurs cervicales au fur à mesure des jours qui suivent l’accident. Sur le moment, les douleurs sont parfois non présentes car l’adrénaline est au maximum.

N’hésitez pas à faire le nécessaire auprès de votre médecin ou allez à l’hôpital pour faire un bilan le jour de l’accident.

 

En général, le patient vient consulter un ostéopathe dans les 15 jours qui suivent l’accident ou parfois même 10 ans après, pour des douleurs récurrentes de son rachis cervical.

Il est recommandé de consulter un ostéopathe environ 2 à 3 semaines après l’accident. N’oubliez pas de lui apporter les radiographies que vous aurez réalisées auparavant.

Concernant les patients ayant subi un AVP (« coup du lapin ») plusieurs années auparavant : il est fréquent de retrouver une rectitude du rachis cervical et des douleurs cervicales récurrentes. Le traitement ostéopathique permet d’améliorer le confort de ces patients-là après quelques séances d’ostéopathie.

 

– Tous droits réservés à ROUSSEAU Anthony, Ostéopathe à Guyancourt (78280) –

L’asthme est en lien avec une obstruction des bronches.

Il est conseillé d’être suivi régulièrement pour ce motif. Vous pourrez être amené à consulter votre médecin généraliste, un pneumologue et/ou un allergologue afin d’identifier les facteurs pouvant conduire aux crises d’asthme. Il est conseillé de disposer du nécessaire en cas de crise d’asthme (ex : ventoline) et parfois d’un traitement de fond pour optimiser le confort du sujet asthmatique.

 

Quels intérêts y-a-t-il à venir consulter en ostéopathie si je suis asthmatique ?

Il faut savoir que l’asthme est à l’origine de très nombreux dysfonctionnements respiratoires :

– Il est très fréquent d’observer des tensions ou des blocages de côtes et/ou du diaphragme chez les sujets asthmatiques. En effet, les nombreuses toux occasionnées par l’asthme ont tendance à venir bloquer les côtes. Les douleurs du dos sont d’ailleurs le motif le + fréquent chez les sujets ayant des troubles respiratoires. Ceci peut être dû à des vertèbres bloquées mais aussi à des côtes bloquées lors de la toux.

– Il n’est pas rare de retrouver des problèmes au niveau des cervicales, liés à une tension trop forte des muscles cervicaux, notamment au niveau des muscles scalènes qui sont sollicités pour élever les premières côtes lors de l’inspiration.

 

L’ostéopathie peut être intéressante dans le cas de douleurs dorsales, de douleurs cervicales du sujet asthmatique mais également en prévention de futurs symptômes.

 

– Tous droits réservés à ROUSSEAU Anthony, Ostéopathe à Guyancourt (78280) –

La névralgie d’Arnold se traduit généralement par des douleurs électriques fulgurantes depuis la base du crâne jusqu’à la tempe. Cette douleur est généralement provoquée par la compression d’une racine nerveuse au niveau des premières vertèbres cervicales.

 

Voici les principaux dysfonctionnements pouvant amener à une névralgie d’Arnold et que l’on peut traiter en ostéopathie :

– dysfonctionnement cervical haut et/ou tension des muscles trapèzes. Attention à votre posture devant l’ordinateur !

– stress.

– serrage de dents trop important (bruxisme) / travail dentaire récent.

– des troubles de convergence oculaire.

 

Il est recommandé de consulter un ostéopathe en dehors des fortes crises douloureuses. Si les douleurs sont moins fortes lors de votre visite chez l’ostéopathe, il sera plus facile pour l’ostéopathe de pouvoir réaliser des techniques.

Il n’est pas toujours nécessaire de consulter un médecin avant de venir consulter un ostéopathe pour ce motif-ci.

 

Voici l’exemple d’une patiente venue me consulter en ostéopathie pour Névralgie d’Arnold :

Exemple : Jeune femme de 28 ans, footballeuse internationale, qui a développé une névralgie d’Arnold quelques jours avant de devoir partir en avion pour rejoindre l’Angleterre. La patiente était stressée à l’idée de prendre l’avion pour la 1ère fois. Un travail ostéopathique sur le crâne a permis de détendre suffisamment la patiente, améliorant ainsi ses douleurs liées à sa névralgie d’Arnold.

 

 

– Tous droits réservés à ROUSSEAU Anthony, Ostéopathe à Guyancourt (78280) –

La névralgie cervico brachiale (ou NCB) correspond à la compression d’un nerf au niveau de la colonne cervicale. Le patient pourra se plaindre d’une douleur cervicale associée à des douleurs pouvant diffuser dans son haut du dos, son épaule, son bras voire même jusqu’à ses doigts, suivant le type de NCB.

La NCB pourra apparaître suite à un traumatisme (faux mouvement, accident) ou bien au réveil, alors que le patient avait eu une mauvaise posture durant son endormissement.

En cas de NCB, la douleur est généralement forte voire très forte. Les mouvements sont alors limités pour le cou (à type de torticolis) et les mouvements de bras peuvent être douloureux et limités. Le patient pourra également décrire une sensation de lourdeur pour son bras et/ou ressentir des fourmillements/picotements dans sa main ou dans ses doigts.

 

Que faire si j’ai une NCB ?

Il est tout à fait possible de consulter un ostéopathe pour ce motif de consultation. Parfois le stress pourra augmenter l’état de tension musculaire et favoriser l’apparition d’une NCB.

En fonction des résultats obtenus aux tests (examen neurologique des membres supérieurs : testing de la motricité, de la sensibilité et des réflexes) : l’ostéopathe pourra vous prendre en charge et vous manipuler ou bien vous orienter vers une prise en charge médicale qui pourrait être plus adaptée à votre situation.

Certaines NCB peuvent être améliorées par l’ostéopathie et d’autres NCB nécessitent la réalisation d’examens complémentaires et la prise de médicaments (anti-inflammatoires par exemple).

 

Voici quelques exemples de patients venus me consulter en ostéopathie pour névralgie cervico brachiale :

Exemple 1 : Femme de 57 ans, comptable, a développé une NCB après avoir changé de bureau, sa posture s’en est vue modifiée. Et la patiente précise que sa baisse de vision récente a participé également à majorer l’extension de ses cervicales lors de son travail sur ordinateur. Cette patiente a pu être traitée et améliorée par ostéopathie.

Exemple 2 : Jeune homme de 26 ans, salarié dans une station essence, a été sollicité afin de débloquer un rouleau qui s’était bloqué sur une voiture dans une station de lavage. Le patient a senti son cou craquer au moment où il a débloqué le rouleau (de toutes ses forces). Ce patient a été réorienté et pris en charge en médecine générale afin de réaliser une radiographie. Des médicaments lui ont été prescrits pour le soulager.

 

Voici en image le certificat de formation du CFPCO en lien avec la formation que j’ai réalisée en 2016 sur la prise en charge ostéopathique des brachialgies (ou NCB) :

Certificat de formation CFPCO concernant la prise en charge en ostéopathie des névralgies cervico brachiales (NCB)

– Tous droits réservés à ROUSSEAU Anthony, Ostéopathe à Guyancourt (78280) –