Horaires du Cabinet
du Lundi au Vendredide 8h30 à 20h00
le Samedide 8h30 à 13h30
Horaires du Secrétariat
du Lundi au Vendredide 8h30 à 20h00
le Samedide 8h30 à 13h30
Plan
Comment accéder au Cabinet ?

EN VOITURE :

- Parking gratuit à proximité immédiate.

- Place de parking au pied de l'immeuble pour les PMR.

_________________________________

EN BUS :

- Station GAUDI (à 200m) : Lignes 439, 440, 455, 456, 467, 468.

- Station VILLAROY (en face du Technocentre Renault, à 350m) : 439, 440, 455, 456, 465, 467, 468.

_________________________________

EN TRAIN :

- Gare de Versailles puis BUS.

- Gare de Saint Quentin en Yvelines puis BUS.

Actualité Facebook

ROUSSEAU Anthony, Ostéopathe à Guyancourt (78280) vous souhaite de passer de Joyeuses Pâques !

Référence de l'image prise sur internet : world-ofdesire.blogspot.com/2015/04/joyeuses-paques.html
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

L'ostéopathie est utile en cas d'#adhérences en post-opératoires !

Le saviez-vous ? Quelle que soit l'opération, celle-ci favorise la survenue d'adhérences à l'endroit de l'incision et/ou de la zone opérée.

Aviez-vous remarqué que nous n'opérions quasiment plus l'appendicite ?

Aviez-vous remarqué que les interventions pour le rachis étaient plus contrôlées ? En effet, les chirurgiens se sont rendus compte que certaines adhérences post-opératoires en regard de la colonne vertébrale pouvaient être toutes aussi problématiques que la hernie discale en elle-même.

Je me rappelle d'ailleurs d'avoir reçu en 2015 un Monsieur de 60 ans, pour douleurs du nerf sciatique à droite alors que le patient avait déjà été opéré 4 ans auparavant pour hernie discale ayant causé une sciatique gauche. L'opération était tout à fait nécessaire. Mais malheureusement pour le patient, cette opération avait créé quelques temps après, des adhérences entre sa zone opérée (L5/S1) et sa vessie située non loin. C'est en détendant ces adhérences entre L5/S1 et la vessie que le patient a obtenu le meilleur soulagement pour ses lombaires et son nerf sciatique droit. Le patient avait d'ailleurs des troubles urinaires qui étaient apparus depuis peu. Très surprenant mais tellement efficace !

A savoir que les répercussions mécaniques causées par les adhérences sont rarement immédiates, elles ont généralement un impact sur le corps plusieurs années après, souvent lors de la reprise d'une activité sportive d'ailleurs car cela tend les muscles et cela tire dans les adhérences qui limitent certains mouvements et certaines amplitudes.

Il peut donc être intéressant d'effectuer une consultation chez 1 #ostéopathe à distance d'une #opération, soient environ 6 à 8 mois après une intervention chirurgicale, quelle qu'elle soit.

Lors de ses tests, l'ostéopathe effectuera une vérification afin de voir s'il existe des adhérences post-opératoires qui auraient pu contribuer à limiter la mobilité d'une zone, laquelle peut être en rapport avec la zone douloureuse actuelle, par sursollicitations et en compensation de l'autre zone limitée en mouvements.

Les opérations susceptibles de pouvoir donner des adhérences sont nombreuses :

- l'appendicectomie.
- la coelioscopie au niveau viscéral.
- la césarienne opérée lors d'accouchements.
- l'ablation de la glande thyroïde ...

Voici quelques images d'adhérences cicatricielles post-opératoires ci-dessous dans cet article :

L'ostéopathie viscérale est un excellent outil afin de limiter les tensions mécaniques provoquées par des adhérences cicatricielles post-opératoires.

Vous retrouverez sur ce lien internet, l'ensemble des techniques dont l'ostéopathe dispose pour prendre en charge ses patients : www.anthonyrousseau.fr/definition-de-losteopathie/techniques-d-osteopathie/

Je vous remercie de votre attention.

Je reste disponible pour tout complément d'informations.

Bonne continuation à vous !

Cordialement.

M. ROUSSEAU Anthony
Ostéopathe à Guyancourt (78280)

#ostéopathe #guyancourt #adhérences #opération #coelioscopie #césarienne #appendicite #sciatique #L5S1
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

En cas de torticolis, le patient se sent bloqué pour son cou. Il ne peut pas tourner la tête sans que cela ne lui provoque des douleurs. Le patient est généralement obligé de tourner le corps entier pour pouvoir regarder à droite, à gauche ou en arrière.

Voici les principaux facteurs qui peuvent amener à un torticolis :

– Mauvais positionnement de la nuque au cours de la nuit. Le patient se lève alors bloqué le matin au niveau de son cou.

– Stress.

– Coup de froid. Le muscle se contracte en réaction au froid extérieur.

– Accident ou traumatisme. Dans ce contexte-là, je recommande au patient de réaliser une radiographie avant de consulter un ostéopathe.

 

Ce qu’il faut savoir sur les torticolis :

– Généralement, ceux-ci sont provoqués par des contractures musculaires et/ou un blocage vertébral.

– En cas de torticolis chez un enfant, je recommande aux parents de consulter le médecin traitant et de réaliser une radiographie, d’autant plus si ce torticolis fait suite à un accident ou à un traumatisme.

– Les torticolis récidivent plus facilement si le patient a déjà été sujet à un coup du lapin lors d’un accident de voiture par exemple.

– Certains torticolis peuvent être provoqués par des tensions trop importantes sur l’estomac et l’oesophage.

 

Pour informations :

– Il n’est pas obligatoire d’avoir réalisé des radios du dos avant de consulter un ostéopathe. Lors de votre visite chez un ostéopathe, il est toutefois conseillé de ramener TOUS les examens complémentaires déjà réalisés par le passé.

– L’arthrose n’est pas une contre-indication à la prise en charge ostéopathique.

– L’existence de pincements discaux n’est pas une contre-indication à la prise en charge par un ostéopathe. Je recommande cependant d’éviter toutes techniques de manipulation qui pourraient mettre en jeu les disques douloureux. D’autres techniques peuvent être utilisées autrement, sans qu’il y ait à mobiliser la zone du disque.

– Certaines douleurs cervicales peuvent être liées à des problèmes de diaphragme, d’estomac ou de foie.

 

Voici quelques exemples de patients venus me consulter pour des torticolis :

Exemple 1 : Patiente de 54 ans, directrice dans une garderie. Elle traînait depuis environ 3 semaines avec un torticolis. Les traitements médicamenteux n’ont pas été efficaces pour ses symptômes. La patiente a fini par consulter une rhumatologue qui m’a adressé cette patiente. Les différents tests ont montré que la colonne cervicale était sous contrainte à cause des tensions de l’oesophage, de l’estomac et du diaphragme. C’est le stress qui avait participé à verrouiller tout ce système. Un travail sur le diaphragme et sur l’estomac ont permis d’obtenir de très très bons résultats pour la cervicalgie de cette patiente.

Exemple 2 : Patient de 43 ans, travaillant dans le bâtiment. Le patient s’est levé un matin avec un torticolis. L’interrogatoire ne révélait pas de traumatisme particulier, par contre, le patient décrivait des picotements dans sa main gauche. J’ai donc réalisé un examen neurologique standard des membres supérieurs qui a montré une abolition du réflexe au niveau du triceps. Au vu de cette anomalie, j’ai décidé de ne pas manipuler ce patient. J’ai donc réalisé un courrier au patient afin qu’il puisse être vu par un médecin et qu’il puisse réaliser une radio, qui a fini par révéler un pincement discal non connu jusqu’à aujourd’hui.

2 réponses à to “Prise en charge ostéopathique du torticolis”

Laisser un commentaire