Horaires du Cabinet
du Lundi au Vendredide 8h30 à 20h00
le Samedide 8h30 à 13h30
Horaires du Secrétariat
du Lundi au Vendredide 8h30 à 20h00
le Samedide 8h30 à 13h30
Plan
Comment accéder au Cabinet ?

EN VOITURE :

- Parking gratuit à proximité immédiate.

- Place de parking au pied de l'immeuble pour les PMR.

_________________________________

EN BUS :

- Station GAUDI (à 200m) : Lignes 439, 440, 455, 456, 467, 468.

- Station VILLAROY (en face du Technocentre Renault, à 350m) : 439, 440, 455, 456, 465, 467, 468.

_________________________________

EN TRAIN :

- Gare de Versailles puis BUS.

- Gare de Saint Quentin en Yvelines puis BUS.

Actualité Facebook

A quoi correspondent les fameux ligaments dont on parle tant au moment de la grossesse ?

Les ligaments dont on parle dans cette situation, correspondent à des attaches reliant l’utérus au bassin, le sacrum plus précisément. On les nomme ligaments utéro-sacrés.

Sachez que ces ligaments sont inclus dans un système bien plus large d’attaches. On appelle ce système : "Lames Sacro-Recto-Génito-Vésico-Pubiennes".

Ces attaches relient l’avant du bassin (au niveau de la symphyse pubienne) jusqu’à l’arrière du bassin (au niveau du sacrum), tout en contenant la vessie, le vagin et l’utérus ainsi que le rectum ! Tout ça !

Ces systèmes d’attaches fonctionnent exactement comme les rênes d’un cheval.

En cas de tension trop importante d’un côté, l’utérus et/ou le bassin pourront être déviés sur un côté et provoquer ainsi des tensions dans le bas du dos, dans la zone de bassin ou de lombaires provoquant ainsi une lombalgie.

Il est donc impératif de faire vérifier l’état de ces ligaments après une grossesse ou un accouchement mais également après une opération (césarienne, hystérectomie ou toute autre opération du bas ventre ...).

Je vous remercie de votre intérêt pour cet article.

Je reste disponible pour répondre à vos questions si besoin.
Pour cela, cliquer sur : www.anthonyrousseau.fr/contact/formulaire-de-contact/

Cordialement.

M. ROUSSEAU Anthony
Ostéopathe à Guyancourt (78280)

Références des images d’illustration =

- slideplayer.fr/slide/10744745/37/images/4/La+Nutation-+CE+TOURNE-+Ligaments+Utéro-Sacrés.jpg

- www.bing.com/images/search?view=detailV2&ccid=dy3Xns0n&id=66F52273C69BBA6830CE43CB3016551958BBE13...

#ostéopathe #ostéopathie #guyancourt #bassin #ligaments #accouchement #grossesse #sacrum #lombalgie

Pour prendre rendez-vous en ostéopathie avec Anthony ROUSSEAU, Ostéopathe à Guyancourt (78280), veuillez cliquer sur : www.anthonyrousseau.fr
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

Le saviez-vous Mesdames ?

Suite à un #accouchement par #césarienne, il est fréquent que des #adhérences se créent au niveau de la zone de votre #cicatrice de césarienne. Voir l'image ci-jointe.

Toute intervention chirurgicale quelle qu'elle soit pourra amener à des adhérences du même type dans le ventre. Dans ce cas, l'ostéopathie viscérale est d'un intérêt certain afin de prévenir d'éventuels problèmes futurs !

Il est donc conseillé de consulter un #ostéopathe à distance de votre accouchement afin de vérifier s'il pourrait exister des adhérences et vérifier aussi si votre bassin et son contenu se sont bien remis en place comme il le fallait.

Merci de votre intérêt pour cette lecture.

Je reste disponible pour répondre à vos questions si besoin. Pour cela, il vous suffit de m'écrire sur : www.anthonyrousseau.fr/contact/formulaire-de-contact/

M. ROUSSEAU Anthony
Ostéopathe à Guyancourt (78280)

Prise de rendez-vous en ostéopathie à Guyancourt 24H/24 en vous connectant sur www.anthonyrousseau.fr

Références pour ces 2 images :

thumbs.dreamstime.com/z/baby-womb-model-educational-unborn-48987928.jpg

clemedicine.com/wp-content/uploads/2017/04/B9782294726811000034_f03-04-9782294726811.jpg

#ostéopathie #ostéopathe #Guyancourt #césarienne #cicatrice #adhérences
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

4 mois

Rousseau Anthony, Ostéopathe à Guyancourt

L’#ostéopathie permet de traiter les douleurs au #coccyx.

En cas de #chute sur les fesses, le coccyx part généralement vers l’avant. S’ensuivent alors des douleurs en position assise et parfois même à la marche.

Que faire ?

.Dans un premier temps, vous pouvez consulter votre #médecin traitant afin qu’il vous prescrive une #radio du bassin et du coccyx. Ceci permettra de vérifier s’il existe une fracture, une luxation ou bien un simple déplacement du coccyx vers l’avant ou sur un côté.

.Ensuite, avec ou sans radio, vous pouvez consulter un #ostéopathe. Celui-ci réalisera des tests par abord extérieur pour vérifier si votre coccyx est correctement positionné.
Il pourra si nécessaire, le repositionner au moyen de techniques par abord extérieur. Les techniques internes ne sont pas automatiques ! De plus, il faut savoir que les techniques internes sont interdites pour les ostéopathes non médecins.

Les techniques par abord externe peuvent être aussi efficaces qu’une technique interne, en cas de déplacement simple de votre coccyx.

Je vous remercie de votre intérêt pour cet article.

Je reste disponible pour répondre à vos questions si besoin. Pour cela, cliquer sur : www.anthonyrousseau.fr/contact/formulaire-de-contact/

Cordialement.

M. ROUSSEAU Anthony
Ostéopathe à Guyancourt (78280)

Références des images d’illustration =

- darkdamian.files.wordpress.com/2010/01/coccyx.jpg
- i.ytimg.com/vi/3eI95wM1mM8/hqdefault.jpg

#ostéopathe #ostéopathie #guyancourt #chute #coccyx #médecin #radio

Pour prendre rendez-vous en ostéopathie avec Anthony ROUSSEAU, Ostéopathe à Guyancourt (78280), veuillez cliquer sur : www.anthonyrousseau.fr
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

L’ostéopathie permet d’améliorer les douleurs de l’appareil locomoteur aussi bien au niveau du dos qu’au niveau des articulations périphériques des membres supérieurs et inférieurs.

 

Voici les principaux facteurs qui peuvent donner des tendinites des membres inférieurs :

– le surentraînement sportif.

– des chaussures usagées, abimées.

– un antécédent d’entorse de cheville (non rééduquée).

– en cas de surpoids.

 

Voici les principales tendinites pour le membre inférieur :

– Tendinite du moyen fessier (hanche).

Tendinite du tendon d’Achille.

Syndrome de l’essuie-glace lors de la course à pieds.

– Syndrome rotulien et Osgood-Schlatter.

– Pubalgie. Retrouvez mon étude sur ce sujet sur LinkedIn.

 

En cas de tendinite du membre inférieur, il est possible de consulter votre médecin traitant. Celui-ci pourra vous prescrire un examen complémentaire (IRM et/ou échographie) afin de vérifier quels sont les tendons mis en cause dans vos douleurs. Le médecin pourra également vous prescrire des médicaments et/ou de la kinésithérapie.

En cas de tendinite du membre inférieur, il est intéressant de pouvoir être suivi en kinésithérapie et en ostéopathie. En effet, les douleurs ayant généralement une cause mécanique, les médicaments ne sauraient résoudre le problème mécanique à l’origine de la tendinite. Les médicaments sont surtout là pour réduire l’inflammation, permettant ainsi de réduire ou de faire parfois disparaître les douleurs.

 

Ce qu’il faut savoir sur les tendinites :

– Les anti-inflammatoires ne sont pas toujours nécessaires.

– Les tendinites du moyen fessier peuvent être confondues avec des douleurs du nerf sciatique (voir l’exemple 1).

– Il est généralement admis, qu’un traitement multidisciplinaire (médecin + kinésithérapie + ostéopathie) permet d’améliorer au plus vite des problèmes de tendinite.

 

Voici quelques exemples de patients venus me consulter pour des douleurs du membre inférieur :

Exemple 1 : Patiente de 46 ans, en recherche d’un emploi. Elle est venue me consulter en 2012 pour des douleurs chroniques de hanche gauche, avec des douleurs ressenties lors de la course à pieds. On a diagnostiqué à tort chez cette patiente, une tendinite du moyen fessier gauche. En effet, les thérapeutiques mises en place auparavant (kiné, semelles orthopédiques) n’ont pas permis d’améliorer ses douleurs. L’examen clinique réalisé en ostéopathie a permis de suspecter une possible sciatique à gauche au lieu d’une tendinite. Cette piste a été confirmée par les résultats du scanner lombaire réalisé quelques semaines après, avec l’existence d’une protrusion discale en L4/L5. La patiente est maintenant traitée pour le bon diagnostic et avec des thérapeutiques plus appropriées à son problème.

Exemple 2 : Patient de 30 ans, footballeur amateur. Il est venu me consulter en 2013 pour une tendinite du tendon infra-patellaire à gauche (tendinite du genou gauche). Le patient a été arrêté durant 6 mois consécutifs pour ses douleurs de genou gauche. Malheureusement, lors de la reprise sportive, après les 6 mois d’arrêt, la douleur a immédiatement récidivé. Un strapping a été posé durant 15 jours environ, permettant ainsi de réduire les tensions mécaniques s’exerçant sur la rotule douloureuse. Le patient a pu terminer sa saison sportive sans difficulté. Un suivi ostéopathique a ensuite été mis en place 1 fois / an afin de prévenir une éventuelle récidive de ses douleurs.

Exemple 3 : Patient de 47 ans, commercial et coureur à pieds. Le patient est venu me consulter en 2016 pour une tendinite du tendon d’Achille gauche apparue 3 mois après avoir repris la course à pieds. L’interrogatoire et les tests réalisés sur les 2 membres inférieurs ont permis de mettre en avant des séquelles d’entorse de cheville droite. Le patient avait effectivement stoppé sa course à pieds en 2015 à cause d’une entorse de cheville droite (non rééduquée). Il semblerait que le patient ait compensé ses problèmes de cheville droite en portant son poids sur la cheville gauche, d’où peut-être l’apparition de symptômes du côté gauche, 1 année après son épisode douloureux sur la cheville droite. Le traitement ostéopathique a consisté à améliorer les douleurs du pied gauche et à corriger les dysfonctionnements du pied droit encore présents 1 an après son entorse. Le traitement d’une tendinite du tendon d’Achille peut être long d’où la nécessité dans certains cas de pouvoir associer la kinésithérapie à l’ostéopathie.

 

– Tous droits réservés à ROUSSEAU Anthony, Ostéopathe à Guyancourt (78280) –

16 réponses à to “Prise en charge ostéopathique des tendinites des membres inférieurs”

  • bizos:

    Bonjour Monsieur,

    Nous avons déjà parlé dans la rubrique méralgie.

    Comme je vous l’ai dit ma rhumato a émis l’hypothèse (examen clinique) de tendinite (pas très typique) des fessiers.
    Une échographie a confirmé ce diagnostic (résultat « tendinite du moyen fessier et bursite adjacente »).
    Ma question est la suivante: j’ai des douleurs (à type de petites brulures et de paresthésies) de localisation exterieure et face antérieure à la cuisse (qui ont donc fait se poser la question d’une méralgie). Maintenant que la méralgie est écartée, je me pose la question de ces douleurs de la face antérieure de la cuisse, ca ne semble pas typique d’une tendinite cette face avant (jusqu’au dessus du genou). Comme si ca mimait une radiculalgie L4 que je n’ai pas (IRM). Je lis qu’une tendinite peut mimer une sciatique L5 mais peut elle mimer une cruralgie L4 ??
    En fait pour rester plus concise, je me demande si mes douleurs de cuisse antérieures et exterieures ne sont que des banales irradiations de cette tendinite ou si (c’est tiré par les cheveux non?) j’ai deux problèmes distincts au même moment ( une tendinite et autre chose qui provoque paresthésies et brulures à l’avant cuisse).
    C’est curieux, les douleurs irradiées (cuisse) sont plus gênantes que celles de la « hanche ».
    Votre avis me sera une nouvelle fois précieux.
    En vous remerciant.
    Cordialement

    • admin:

      Bonsoir !

      Les douleurs à type de brûlures ou de paresthésies sont généralement liées aux nerfs. Il est parfois possible qu’un tendon inflammé de par son inflammation vienne gêner le nerf qui passe à proximité immédiate de lui. La seule chose qui nous permettrait de vérifier une telle hypothèse serait une infiltration dans le lieu de la tendino-bursite de hanche. Si les douleurs de la cuisse disparaissent après cette infiltration pour la tendino-bursite, cela montrera que les irradiations neurologiques de la cuisse étaient bel et bien provoquées par cette tendinite.

      Au vu de la localisation des irradiations à la face Antéro-Externe de cuisse, cela fait plutôt penser à une cruralgie. Les cruralgies sont plus fréquentes en cas de problèmes liés aux reins (calculs aux reins appelés coliques néphrétiques, infection urinaire etc etc…) ou en cas d’hypertonie des psoas (course à pieds…), est-ce votre cas pour les reins ?

      Je ne pense pas qu’un tendon inflammé puisse amener à une cruralgie, sauf si cette inflammation concerne le PSOAS.

      Dans mes souvenirs, vous avez eu à un moment donné mal aux 2 hanches. cela peut faire penser plutôt à une origine lombaire pour vos problèmes !

  • bizos:

    Bonsoir
    J’ai une infiltration le 15 qui permettra donc de voir en effet si ce sont des irradiations liées à la tendinite. C’est en tout cas l’hypothèse de la rhumato (bien qu’elle trouve cela atypique).
    Je n’ai à ma connaissance pas de problèmes de reins.
    Comment sait on qu’on a une inflammation du psoas?
    Pour l’origine lombaire, a priori elle a été écartée par une IRM du dos qui ne montre rien . Et je n’ai pas du tout mal au dos.
    Je vous précise aussi qu’il a été vu une tendinite des DEUX cotés (l’une étant par phénomènes de compensation de l’autre a dit la rhumato, la première ayant débuté en mars, la seconde est toute récente).
    J’ai exactement les mêmes symptômes aux cuisses des deux cotés. Une cruralgie bilatérale avec une IRM lombaire normale, ca existe?
    Merci beaucoup et bonne soirée

    • admin:

      Les douleurs décrites semblent effectivement atypiques.

      Nous en saurons donc un peu plus après l’infiltration prévue le 15. Est-elle prévue pour 1 seul côté ou pour les 2 côtés en même temps ?

  • bizos:

    Bonjour
    Un seul côté sera infiltré le 15 l’autre côté est moins atteint et devrait répondre à Ains plus étirements plus kine . C’est dingue les difficultés de la médecine ! Depuis que j’ai ce problème, on en est à 3 diagnostics ! D’abord cruralgie puis meralgie et maintenant tendinite avec inflammation des nerfs adjacents à la tendinite ! Sî’il apparaît un 4 e diagnostic je vous en fais part ! Plus sérieusement comment avoir confiance dans le corps médical (auquel j’appartiens) lorsque on est ballade de diagnostic en diagnostic j’ai envie de dire pour un truc banal au final…

    • admin:

      Bonjour !

      Je comprends votre mécontentement. Il est normal de se sentir balladé quand on vous annonce différents diagnostics pour un même problème.

      Le corps humain est d’une complexité impressionnante. Il existe des liens très complexes entre les différentes zones du corps. Il est possible que vos symptômes soient le fruit de différentes irritations (tendon et/ou nerfs) en 1 même endroit.

      Dès que nos symptômes sortent du cas classique, cela devient plus compliqué d’être correctement diagnostiqué et donc correctement traité.

      Attendons de voir ce que cela donnera le 15 !

      Bon courage pour la suite !

      Cordialement.

      M. ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe DO

  • CATHERINE:

    Bonjour
    Je presente des douleurs a l aine droite depuis plusieurs annees , non diagnostiquees , d evolution progressive, et depuis 9 mois d’importantes douleurs , sur la face anterieure d la cuisse droite essentiellement la nuit .
    J ai du mal a lever ma cuisse droite, a monter les escaliers
    On a pensé a une sciatique puis une cruralgie éliminées par l IRM lombaire

    En revanche l irm de la hanche montre une importante tendinite du petit fessier
    Je precise que j ai des entorses a repetition de la cheville droite
    Selon vous quelle est la conduite a tenir?
    Enfin, est ce que cette tendinite explique les douleurs nocturnes sur la face anterieure de la cuisse

    • admin:

      Bonjour Catherine !

      Vos douleurs nocturnes situées face antérieure de cuisse me font plutôt penser à une cruralgie en effet.

      Les douleurs survenant à la montée des escaliers peuvent aussi bien venir d’un problème du muscle petit fessier qu’à une cruralgie. J’ai déjà souffert d’une cruralgie par le passé et j’étais en incapacité de pouvoir monter des escaliers.

      Le psoas est un muscle qui peut également faire mal au pli de l’aine et favoriser des douleurs de cruralgie ou bien des douleurs en flexion de hanche ce qui est le cas si on monte des escaliers.

      Vous pouvez consulter en ostéopathie voir ce que l’ostéopathe en pense. Rapportez lui vos examens complémentaires.

      A savoir que l’IRM est généralement réalisée en position allongée alors que les douleurs peuvent se faire ressentir en station verticale (debout). Il est possible parfois que les signes radiologiques ne correspondent pas totalement à la situation clinique des patients. Comme l’inverse est possible également.

      Je reste disponible si nécessaire.

      Je vous joins ici un lien vers un article que j’ai écrit sur la cruralgie.

      Bonne continuation à vous !

      Cordialement.

      M. ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe à Guyancourt (78280)

  • CATHERINE:

    Je vous remercie pour votre reponse que je n avais pas vu!
    Mes questions sont -je les ai egalement posé sur messenger!-
    quel est la reeducation type d une tendinite du petit fessier?
    – cette tendinite explique t elle les douleurs a l aine en position debout ,et sur la face anterieure de la cuisse la nuit

    la cruralgie est éliminé par l osteopathe qui me prend en charge
    Il pense que mes entorses a repetition de la cheville sont responsables de la tendinite du petit fessier
    Il evoque une tendinite du psoas

    Avez vous des tutos sur l auto p en ch d une reeducation des entorse de cheville

    merci beaucoup

    • admin:

      Bonjour Evelyne !

      Je viens effectivement de vous répondre directement sur Messenger.

      Je vois mal le muscle petit fessier pouvoir produire des douleurs du pli de l’aine et des douleurs nocturnes.

      Le psoas peut effectivement donner des douleurs du pli de l’aine. J’aurai plutôt pensé à des douleurs en journée en position debout ou assise pour le psoas. Les douleurs nocturnes peuvent correspondre à des douleurs de nerfs ou bien à des douleurs musculaires à tendance inflammatoire après la pratique du sport en journée.

      Pour les entorses récidivantes de cheville, il faut axer la rééducation sur de la proprioception. Vous devez pouvoir trouver différents exercices à faire seule sur Google et/ou sur YouTube, en appui unipodal sur la cheville concernée, exercice de la balle de tennis, détente du muscle long fibulaire homolatéral à la cheville qui reste généralement trop tendu après une entorse en inversion forcée puisqu’il réalise une éversion pour limiter l’inversion.

      Je reste disponible si nécessaire.

      Cordialement.

      M. ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe à Guyancourt (78280)

  • Bonjour
    J’ai une douleur moyen fessier depuis 17 ans .IRM scanner rien . Dernière IRM petite protusion l5 s1 .et arthrose jai 57 ans . Dernière Écho 2018 et la tendinite demi tendineux et partie latérale moyen fessier. Ondes de chocs à gogo . Bref 3 infiltrations . Et comme je suis fybromialgique, on mets tt sur cette maladie . Je connais les symptômes et la ça n’a rien à voir . Depuis 17 ans tt le monde me mènne en bateau et personne ne me prends au sérieux. Je souffre surtout à la marche ou souvent une douleur atroce m’empêche de marcher .que faire .? Merci de voir si vous avez une solution . Je suis sur guyancourt. Bonne journee

    • admin:

      Bonjour Madame CHOPIN,

      Je peux vous proposer de vous recevoir en consultation d’ostéopathie afin que nous puissions faire le point ensemble.

      Il pourrait être intéressant que je puisse voir vos examens complémentaires déjà réalisés pour le Moyen Fessier, le demi-tendineux et votre protrusion discale en L5/S1. Vous pouvez également me rapporter vos comptes-rendus pour vos 3 infiltrations afin que je sache exactement où est-ce qu’ils ont opéré les infiltrations.

      Vous pouvez directement prendre rendez-vous avec moi par internet si besoin : http://www.anthonyrousseau.fr.

      Je reste disponible si nécessaire.

      Cordialement.

      M. ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe à Guyancourt (78280)

  • Bonjour merci pour vos réponses par contre votre agenda est bien chargé pas avant fin juin apparemment
    Moi je suis libre à partir de 17h30 ..vendredi 31 je suis dispo
    Sinon il faudra attendre votre prochain rdv .merci

    • admin:

      Bonjour Madame CHOPIN,

      Il y a effectivement de l’attente ce mois-ci. Je vous propose de bloquer un rendez-vous qui pourrait vous convenir sur mon emploi du temps.

      Je reviendrais vers vous si un créneau venait à se libérer ce vendredi, soit le 31 mai.

      Bonne continuation à vous !

      Cordialement.

      M. ROUSSEAU Anthony
      Ostéopathe à Guyancourt (78280)

  • D’accord je prends un autre Rdv en attendant merci beaucoup

Laisser un commentaire